Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Micro-aventure VTT solo : retour au fun

Micro-aventure VTT solo : retour au fun

Il me souvient que lorsque le hasard m'avait menée au blog de Alastair Humphreys et à son concept fondateur de micro-aventure, il y a cinq ou six ans, j'avais été immédiatement conquise. Parce qu'il me donnait les clés pour rompre la monotonie de mon quotidien cycliste. 

Depuis, j'ai lu son ouvrage consacré à la question et la micro-aventure est devenu un de mes principes de vie. Et m'a conduite à cette aventure de la French Divide programmée pour le 5 août 2017, date à laquelle je quitterai le domaine de la micro-aventure pour un royaume plus vaste, selon mes désirs profonds. 

Pour lancer ma dernière campagne de préparation à la French Divide, après dix jours de régénération et abstinence vététiste loin des chemins, je me suis mise en vacance, et ai laissé advenir ce qui pouvait émerger d'une balade VTT toute simple, le temps d'un mercredi après-midi, après le boulot. So much fun! 

Ce fut aussi l'occasion d'expérimenter la rédaction d'un article blog à partir de mon smartphone, histoire de voir si je pourrai alimenter Pérégrinations facilement et rapidement, même de manière sommaire et irrégulière, pendant cette traversée en diagonale des Flandres au Pays basque. Conclusion : cela devrait faire l'affaire !

A microadventure is an adventure that is short, simple, local, cheap – yet still fun, exciting, challenging, refreshing and rewarding.
As the world’s population becomes increasingly urbanised, busy, and stuck in front of a screen, microadventures offer a realistic escape to wilderness, simplicity and the great outdoors, without the need to ski to the South Pole or go live in a cabin in Patagonia.

Alastair Humphreys

Beauvallon, là ou la partie micro-aventure de ma modeste sortie VTT a débuté

Beauvallon, là ou la partie micro-aventure de ma modeste sortie VTT a débuté

Arrêt au bord d'un rû dans le hameau de Beauvallon, pour tenter de refroidir la machine. Gros coup de chaud lors des montées initiales sur Chaillier, puis sur Frontenas. Les chemins empierrés en plein soleil sont impitoyables. Bonheur d'entendre  le ruissellement de l'eau, de sentir le souffle de la brise rafraîchissante et d'entendre les pépiements des oiseaux. Il est 17h30 : je n'ai parcouru que 12,5 km et pédalé une petit heure seulement. Peu importe car l'essentiel est ailleurs, dans l'acceptation des perturbations du scénario imaginé et les changements de perspective qui s'ensuivent. Là est l'aventure, si minime soit-elle. 

In a nutshell : essai HTStump avec porte-bagages Thulé ultra léger, et support déporté pour lumières...le top, merci Come, belle ingéniosité ! Après la pause à Beauvallon, ai poursuivi jusque Légny et  rencontre inopinée avec Tom, Max et Hervé...excellent ! Détour par Ternand, pour la fête du rosé : fête en plein air, zique, exposants, grandes tablées et BBQ, le top. Au retour, arrêt à Légny, coucou Agnès. Retour nocturne pour une arrivée à 23h00...un chti blème sur le single bien envahi par les ronces dans les bois au-dessus d'Alix : alimentation lumière coupée et glissade sur le dos et sous le vélo dans un tapis de ronces suite à dévers mal négocié puisque non vu....la routine, quoi ! Sinon bonheur nocturne, comme toujours.