Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Ready, steady, go for La Bisou!

Ready, steady, go for La Bisou!

Bientôt quinze jours que nous étions à Bourg-en-Bresse et Péronnas pour le début de notre saison cycosportive.

 

http://4.bp.blogspot.com/-M2DNd8a5gWI/T3ydojIfx0I/AAAAAAAABto/pGdWp-DBDp4/s1600/PATROUILLE_BISOU_2012.gif

 

La Bisou s'est déroulée le dimanche 1° avril (date facile à mémoriser...premier bon point !). Et André et moi y étions sous les couleurs de la Patrouille EcoCyclo. Nous retrouvions donc les copains verts pour la première fois depuis la fin de l'été. Fallait donc prévoir du temps pour .....prendre le temps de tailler la bavette !

Plaisir à retrouver Didier la veille, à l'entendre nous conter son aventure de la Haute Route autour d'un bon repas. Mazette, faut avoir du coffre pour avaler un tel dénivelé sur une semaine. En tous les cas, ce qu'en dit Didier donne envie, y compris les nuitées en hébergement collectif. Mais l'édition 2012 prendra peut-être une autre direction.

 

http://3.bp.blogspot.com/-ojET5lIa3ZM/T3ydwQA7zxI/AAAAAAAABt0/lONGzpR-MIY/s1600/DIDI_DEDE_BISOU_2012.gif

 

Le dimanche, la bande aux Lolos - fraîche émoulue d'une semaine de stage cycliste en Baronnies, était présente, malgré le frimas matinal. Enfin l'occasion pour moi de rencontrer Isa et son mari. Mais too bad, Laurent G est absent, victime d'une sale bronchite.

Bon vite, il est temps de nous présenter sur la ligne de départ pour la photo et le 'flash mob' (nous étions plus habillés que la jeune fille de la vidéo, don't worry!) ! Nouveauté amusante, et réchauffante. Puis 5 longues minutes à grelotter sur la ligne de départ. Et hop, c'est parti. Et comme d'hab, les heures qui suivirent passèrent je ne sais où (pourtant, je prends mon temps en comparaison des premiers !) - d'autant que La Bisou est un vrai bonheur cyclosportif, du début jusqu'à la fin.

Je n'en dirai pas davantage sur l'épreuve, ayant déjà écrit mon compte-rendu de Patrouilleuse sur le blog EcoCyclo. Juste que ce fut un excellent lancement de la saison, pouvais pas rêver mieux.

 

Très intéressant pour les amateurs/amatrices de données telles fréquences cardiaques, puissance, fréquence de pédalage des sportifs  lors des compétitions : la page Strava dédiée à la Patrouille EcoCyclo où certains Patrouilleurs  téléchargent leurs fichiers Garmin. La comparaison est des plus étonnantes : voyez les données de Séb Gissinger, celles d' André ou Didier ou Laulesp, puis les miennes......que de différences ! Mais nous y prenons tous le même plaisir !

 

Arrivée LaBisou

J'ai également écrit quelques lignes en guise de 'feedback' perso, stratégie des plus intéressantes conseillée par Nicole. But of course, these were written in English. Mais quel internaute ne comprend pas un peu d'anglais nowadays?! So off we go for some reading - pas d'inquiétude, j'ai sélectionné un court extrait écrit en anglais facile d'accès (et comportant sûrement des tas de fautes but who cares?) :

Important:
- writing plans for the race proved very helpful and motivating: I hadn’t felt as eager to take part in a race as that for ages ; besides, I felt rather calm and concentrated all the time (before and during the race) and enjoyed every moment of the weekend ; and was able to do just what I had anticipated I would do. Just had a few negative thoughts after the first quarter of an hour, when I had to temporize and settle back in a lower zone as I was unable to keep up with the front racers- so many racers passed me then that I was under the impression I was going to be the last in the race, or that I would have to ride the 135 km on my own, but then I tried to remember the mantra I had written down but the only thought that came to my mind was “Welcome all that comes to you! It’s so good to be here whatever happens.” But when it got real tough, I sort of also got a grip on things thanks to the words “Don’t fear your pain cave! You can stay in there for a while, no problem.” So I guess that I’ll have these as catch phrases from now on.
- one thing that really amazes me is how well I’ve recovered : as already mentioned elsewhere, no headache and no quizzy stomach. And when going back home, though I was tired, I wasn’t exhausted and could go about my usual activities rather easily. The same goes for today (the day after the race) and I went for a recovery ride with great pleasure.

 

Mais demain, départ pour Valkenburg, dans le Limburg néerlandais, à proximité de Maastricht. Entre copains et copines, en mini-bus. Bien sûr, notre participation à l'Amstel Tour Version ce samedi 16 avril est au programme ! Et sûrement que nous en profiterons pour déguster quelques bocks de bière après les 242 bornes et quelques 30 bosses qui nous attendent....à commencer par l'Amstel ! Donc à votre santé et .......bottoms up!

Bye for now! Et en route pour l' étape n°2 de la saison 2012.

Ci-dessous une vidéo de l'Amstel Gold Race 2011, retraçant les derniers 70 km de course. Superbe ! (j'adore les commentaires oh so cool de Sean Kelly !) Vidéo vue et revue ces deux dernières semaines lors de mes séances sur HT. Mais l'itinéraire emprunté par les pros n'est pas le même que celui que nous découvrirons après demain.

 

[Texte : Pat - Photos : Laulesp, André]

  [Texte