Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Partir à ta rencontre

Partir à ta rencontre

Je ne sais pour les hommes, mais pour une femme partir à la rencontre de l'homme qu'elle aime est toujours un moment fort, en rupture avec le quotidien. Et en ce qui me concerne, il l'est d'autant plus lorsque je vais à la rencontre de 'mon amoureux' à vélo ! Les kilomètres parcourus en solo, en sachant que je verrai la silhouette bien aimée se découper à l'horizon à un moment ou à un autre, et que nous ferons ensuite route ensemble, se colorent d'une saveur particulière.  Vendredi dernier était donc promesse de joie.


Le bourg de Lugny (71), lieu de notre rendez-vous

Le bourg de Lugny

 Photo Wikipedia

 

Borne de la RN6, empruntée pour notre retour, contre toute attente

http://img1.wikia.nocookie.net/__cb20090809170651/routes/images/3/39/Mont-Cenis_-_Borne_RN6_au_dessus_des_Echelles.JPG

 

André et moi avions institué ce genre de sorties vélo - 'aller à ta rencontre' - en un rituel, il y a quelques années en arrière. L'itinéraire s'inscrivait alors entre Dijon-Vichy ou vice-versa. De nous deux, André totalise le plus grand nombre d'itinéraires effectués en totalité, dans les deux sens.  Parfois, il ajoutait même le retour Vichy-Dijon, pour faire bonne mesure.

Je n'ai dû faire Vichy-Dijon qu'une seule fois, André étant alors venu à ma rencontre dans la vallée de l'Ouche. Quant à moi, je le retrouvais aux environs de Digoin, lorsqu'il venait de Dijon.

Nous avions brodé sur ce motif, faisant parfois la route entière ensemble, d'une ville à l'autre. C'était notre manière à nous de nous préparer aux longues distances que nous avions alors au programme. 

Puis ces trois ou quatre dernières années ayant été peu propices à ce genre d'entreprise, notre rituel était tombé en désuétude. Et n'a donc repris que ce vendredi 4 avril. Entre Chenôve, au sud de Dijon, et Villefranche sur Saône, au nord de Lyon. L'itinéraire à vol d'oiseau est à priori plus court que  celui de Dijon-Vichy mais chacun sait que les cyclistes vont rarement au plus court et ont tendance à se déplacer sur un mode festonné au flanc des collines !

Donc pour cette première, André a effectué 187 bornes, et ce fut presque 140 km pour mon A/R Villefranche-Lugny. La pluie l' ayant fait  hésiter jusque bien après midi, il n'a rejoint Lugny qu' à 18h00, où je patientais depuis 45 mn  avec un copieux casse-croûte. Ne sachant par où il arrivait,  il me fallait attendre à notre lieu de RV. Nous avons besoin d'une petite remise à niveau pour retrouver notre bon fonctionnement !


L'itinéraire d'André 

Itinéraire André


Partie en début d'après-midi de Villefranche, après le boulot, j'avais eu quelque mal contre le vent fort et n'étais pas fâchée de pouvoir m'octroyer une pause restaurative, mais voilà aucun bar ouvert à Lugny. Heureusement il y a un bon boucher-charcutier et un boulanger-pâtissier, de quoi me consoler. 

 

Mon itinéraire 

itinéraire Pat

 

Autant dire qu'André n'a pas traîné pour engloutir sandwich, tartelette et coca...Huit minutes après nous étions dans la jolie montée au-dessus de Lugny, avec pour objectif de battre la tombée de la nuit...repasser par les petites routes accrocheuses et escarpées du Beaujolais des crûs n'allait pas le faire, donc direction le centre ville de Mâcon, puis la RN6 pour un retour via Varennes, La Chapelle de Guinchay, Belleville. Et bien si l'on m'avait dit un jour que je roulerai à vélo sur cette portion de RN6, j'aurais crié 'Au fou !'.

Mais en fait, ce fut tout à fait tolérable - évidemment pas le plaisir des petites routes, mais au vu de l'heure et de la lumière déclinante, ce fut la bonne option - portions à plusieurs voies, bandes cyclables parfois, vitesse limitée pour les automobilistes jusqu'à Varennes,  le vent dans le dos, et la roue d'André pour abri. 

Et à 20h10 nous étions rentrés. Contents de nous, et de nos heures vélo, et des quelques heures qui nous restaient à passer ensemble, avant qu'André ne doive repartir sur Dijon, pour le boulot - mais cette fois en train. L'aller-retour, ce sera pour une autre fois. 

 

En attendant le train, samedi matin

 photo-7-copie-1