Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Off-road : BénéVTT et Epleumienne

Off-road : BénéVTT et Epleumienne

Plus que six semaines avant les 24 h VTT du Lambon. Valérie et moi avons commencé à dérouler quelques plans, mais sans stress. Ce sera notre baptême sur ce genre d'évènements pour l'une comme pour l'autre. Je n'ai pratiquemment pas d'expérience en compétition XC  (4 courses Ufolep à mon actif seulement, au niveau local, il y a 4 ans de cela), Valérie aucune. Notre objectif : participer, donner notre maximum, et voir...dans la trilogie césarienne, nous serons ravies de pouvoir déjà énoncer 'Veni, vidi". Pour le 'vici', wait and see!

Même si la pression du résultat n'est pas au rendez-vous, il nous faut néanmoins assurer et faire en sorte que nous vivions ces 24h sur un mode autre que celui de la 'galère totale' par manque de préparation logistique ou d'entraînement. Pour donner son max, faut un minima. Et pour avoir envie de revenir, faut que la fabrique à souvenirs joyeux ait fonctionné ! 

Sur mes tablettes de mai figuraient donc quelques temps forts dédiés au XC. En voici un compte-rendu rapide assorti de quelques clichés pour chacun d'entre eux. 

 

 

La Béné VTT 2013

 

En-dessous du col de Crie

En-dessous du col de Crie

 

Béné VTT - Bucolisme

Le printemps était bien présent sur le Haut Beaujolais !

 

Le temps fort que j'attendais avec le plus d'impatience :  la randonnée interne à la Bécane Club Pérréonnaise, la bien nommée Béné VTT, puisque organisée par notre président Jeannot Bénétullière, aidé de Alain et Danielle qui avaient pris les commandes de l'assistance.

Deux jours de VTT, pour le weekend de l'Ascension, entre copains, entre Le Perréon et Cluny (Saône et Loire), et retour. Jeannot nous avait tracé un superbe itinéraire, ne laissant pratiquemment aucune place à l'asphalte ; chemins, sentiers et single. Au total : 130 km, 3200 m de dénivelé positif, et 10h45 de selle, sur mon Safire.

Parcours Jour 1 - Matinée

Parcours Jour 1 - Après-midi

Parcours Jour 2

 

Du convivial, de l'amitié, en veux-tu en voilà, mais aussi du technique et du sportif ! Il fallait avoir la forme pour boucler ce périple sans dommage, ce qui fut le cas de tous - les gars de la BCP ont une sacrée expérience vététiste et une endurance à tous crins.

Ces deux jours furent un enchantement, loin des routes et du trafic automobile, au milieu des bois et des champs ensoleillés le premier jour, encore humides des orages nocturnes le lendemain. Et la cohésion de notre groupe fut absolument parfaite, sous la houlette de Jeannot. Thierry et Bernard ont fait de nombreuses photos et vidéos, il nous faut le temps de les monter et de les mettre en ligne sur le blog de la BCP....mais en avant-première ce beau petit article avec photos et une courte vidéo mis en ligne par Bernard.

Pour ma part, peu de clichés rapportés, car trop occupée à gérer mes efforts et la technique au mieux, et à profiter des pauses pour me restaurer. Donc au final un diaporama maigrichon, histoire de donner une toute petite idée de ces moments d'exception.

 

 

Dire que ces deux jours se sont déroulés comme en rêve relève de l'euphémisme ! C'est absolument dingue cette histoire de temps, de durée, à VTT. Cela défie mon entendement. N'être occupée que du présent rend le temps supersonique. Et m'a rendue au quotidien du boulot complètement retournée, après ces deux journées dont je me suis demandée si je les avais bien vécues.

Magique ! Et, ce qui ne gâte rien, une excellente étape sur le chemin de la prépa des 24h VTT en duo. 

 

 

De la distance mode foncier : la randonnée VTT de l'Ami-Cyclo de Misérieux 


Dimanche dernier, le 19 mai, André et moi avons effectué une randonnée VTT organisée par le club FFCT de Misérieux (01), au départ du lycée agricole de Cibeins (où j'avais enseigné quelques mois, au début de ma carrière). Peu de dénivelé, du chemin principalement, et du froid, du vent, de la boue et de l'humidité à souhait. L'essentiel était d'accumuler les heures de selle, ce fut fait. Encore un weekend à la météo pourrie. Et par voie de conséquence un décrassage plutôt longuet de nos spads ensuite -  mon Safire avait été désigné pour s'y coller, aux plats chemins boueux et fangeux de cette partie de l'Ain, le pauvre ! 


 

 

 

L'EPLEUMIENNE 2013

 


Epleumienne 2013

Panorama au-dessus de Baulme la Roche, avant le premier ravito/contrôle

 

Et hier, dimanche 26 mai, retour en solo sur le parcours de l'Epleumienne, belle randonnée vététiste au départ de Lantenay, organisée par l'ASC St Apollinaire, et à laquelle nous avions déjà participé l'année dernière. Cette fois, ce fut mon Fate qui fut de sortie. Et qui est rentré aussi crotté et las de la boue que mon Safire le dimanche précédent ! Le mauvais temps nous colle aux basques, cette année. Mais, chance, pas de pluie pour l'Epleumienne, juste du froid, et un ciel plutôt gris après quelques apparitions solaires. 

Toujours aussi bien organisée, l'Epleumienne a dénombré moins d'engagés cette année, 105 au total. Mais nous étions tout de même une bonne poignée sur le 46 km. Je ne sais s'il y a eu des candidats pour le 61 km, la boucle de 15 km à rajouter à celle de 46 km étant bien imbibée d'eau.

 

MAI-2013 2359

Le Suzon n'est plus dans son lit !

 

MAI-2013 2362

Pas toujours facile de rester au sec !

 

MAI-2013 2360

Bien verts les prés, cette année !

 

Pour ma part, après 46 bornes, j'ai pas demandé mon reste.... quelques glissades pas toujours très bien contrôlées, notamment dans la dernière descente très pentue sur Lantenay, ont eu raison de mon ardeur à ajouter des km au compteur ! De toute façon, il fallait prévoir un temps de nettoyage de la machine et de la pilote plutôt important - sans compter le raccomodage du cuissard ! Et comme les journées ne sont pas extensibles à souhait, après un premier étrillage de mon Fate à la fontaine, un peu de bavardage avec les organisateurs et les autres participants, retour sur Chenôve en voiture. 

 


Mais je retranscris mal l'énorme plaisir pris sur le parcours 2013 de l'Epleumienne. A l'exception de quelques minutes, j'ai toujours roulé seule, et ai retrouvé de la compagnie aux ravitos même si je ne me suis guère attardée pour bavarder avec les bénévoles et les autres vététistes - j'ai trop de mal à repartir lorsque la pause dure plus de 5 mn.

 

MAI-2013 2350

Tout était encore très facile !

MAI-2013 2348


MAI-2013 2365

Bénévoles au second ravito / point de contrôle : merci à eux ! 

MAI-2013 2363


Le nouveau parcours a bien sûr conservé les passages emblématiques au-dessus de Baulme la Roche, ainsi que le franchissement du Suzon, mais il nous a également emmenés visiter les bois et côteaux de Pasques et de Presnois. Principalement des mono-traces et sentiers dans les bois. Et un peu de chemin lorsque nous débouchions sur les plateaux. Du sous-bois feuillu, des ornières, des fondrières, de la fange, des cailloux, de la roche, tout y est passé. De même que tous les degrés d'inclinaison !

 

Une fois encore un vrai parcours vététiste. De la variété en abondance, et des instants absolument grandioses - j'ai adoré la longue montée abordée après le second ravito en bord de Suzon et ce sentiment d'être au fin fond des bois, dans la portion au-dessus de la combe Foissot. Mais avant j'avais savouré la descente jusqu'au Suzon - de l'accroche car pas trop de boue, un sentier joueur, quelques portions techniques, bref de quoi apprécier les énormes qualités de mon Fate ! Adoré également, avant cela, au sortir de la combe du Creux Perçé, la vision de deux cerfs à fière allure galopant aux côtés de deux biches - encore émerveillée de leur puissance et de leur grâce, le bruit de leur course a longtemps retenti dans mes oreilles. Et le single en aplomb des roches de Baulme, magique, même si le niveau technique requis pour le dérouler en toute sécurité excède mes capacités du moment. 


Au-dessus de Baulme-la-Roche, sur le chemin retour 

MAI-2013 2354

 

MAI-2013 2373

 

MAI-2013 2370

 

MAI-2013 2368

 

Un seul voeu à émettre : que l'Epleumienne puisse bénéficier d'une météo plus clémente en 2014 et que les organisateurs soient récompensés de leur travail par une participation massive ! Leur randonnée 'le vaut bien' !! 


 

MAI-2013 2376

A gauche : Eric le président

 

 

(Texte et photos : Patricia)