Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Hip hip hip hourra pour les 24 h VTT du Lambon !!!

Hip hip hip hourra pour les 24 h VTT du Lambon !!!

Les Girls' Power

Notre Team-duo  Girls' Power, avant la reco du circuit VTT du Lambon

 

 

 

LIENS documentaires

 

 

Le site des 24h VTT du Lambon


Vidéo Les Touristes (zones relais et départ : instructif !)


Interview F.Papot 2013


Récit expérience 24 h Lambon


Vidéo du circuit dans son entier


Vidéo 2012 départ 35 mn


 

INTRO 

Bigre, bientôt les 24 heures du Mans Vélo, et je n'ai encore rien publié sur les 24 h VTT de notre team Girls' Power!! Et maintenant, ces heures extraordinaires passées au Lambon, en compagnie de Val, me paraissent si lointaines ! Je les ai placées dans mon écrin à bijoux cyclistes, en attente de jours plus oisifs, et là je ne sais plus trop quel fil tirer pour commencer mon récit....

Idée lumineuse : faire appel aux talents de Val !! Quel coup de baguette magique !! Dans les heures qui suivent, Val m'envoie une petite splendeur de compte-rendu, dont l'écriture à son image vous renseignera sur la personne peu ordinaire qu'elle est. Et de la co-équipière exemplaire qu'elle a su être ! Une chose est certaine : notre participation à cet évènement vététiste et festif, dont l'idée avait été lançée comme une gageure - que nous avons relevée comme nous l'avons pu, avec nos moyens encore imparfaits de vététistes, a été enthousiasmante pour l'une comme pour l'autre, et si Valérie veut bien de moi pour d'autres défis de ce genre, je suis partante à 300% !! Un énorme merci à toi, Val, et un immense coup de chapeau à ton engagement, ton courage et à ta détermination - you're unbelievable!! And I'm so pleased and proud to have become your friend!! 

Donc ci-dessous le CR de Val, avec quelques commentaires de ma part lorsque nécessaire....bonne lecture ! 

Et une pensée clin d'oeil à l'attention de Cat et Cathy, qui nous ont beaucoup manquées à ces 24h VTT du Lambon ! En espérant que l'an prochain, vous serez des nôtres - être 4 pour venir à bout de 24 h courues sur le circuit très technique du Lambon ne sera pas de trop !!! D'ailleurs, nous en avons pratiquemment pris l'engagement auprès de François Papot. Je vous garantis que vous allez adorer vous aussi ! Et d'ici là, nous nous programmons cinq jours de stage pilotage vtt en Beaujolais, au printemps - ça vous dit ?! 

 

Le compte-rendu de Valérie 

" Un beau jour de décembre 2012, au cours d'une conversation sur FB, Patricia m'écrit : "ça te dirait pas de faire un duo VTT avec moi ?" Un duo VTT avec Patricia Berthelier, LA Championne !!!

Le temps de réflexion fut bref, quoi un défi pour un duo féminin, un 24h .... j'aime ce genre de défi et sans réfléchir je lui dis OUI.

On se retrouve un mardi soir de février chez Cosy Matto, histoire de faire plus ample connaissance et de partager notre passion du sport. On parle des 24H du Lambon, ce qui tombe bien dans nos calendriers respectifs, bref on crée l'envie .... le duo GIRLS' POWER est né.

Seul petit problème à ce moment là : je n'avais pas encore de VTT mais ce n'est qu'un détail qui fut réglé courant avril ... il était temps car il fallait tout de même que je m'entraîne un peu et là merci les copines qui m'ont fait faire de bonnes sorties.

Au fil des semaines, la pression commence à monter. Je commence à douter de moi et de mes capacités techniques et physiques sur un VTT. Vais je tenir la cadence ? serai-je capable de suivre le rythme ? Sur le ton de la plaisanterie je fais part de mes doutes à Pat, d'autant que la miss se penche sérieusement sur le dénivelé, le temps au tour, le nombre de tours bref la stratégie de course ..........

 Début juillet arrive enfin, les préparatifs vont bon train. Voiture chargée à bloc ... me voilà partie pour Celles sur Cher, rendez-vous avec Pat à l'hôtel pour une excellente soirée et une bonne nuit avant la course. J'attends Pat qui est allée faire les reconnaissances sur le circuit. Nous dînons, très bon repas, et nous repartons au Lambon pour installer notre campement pour la course. Très bon accueil des organisateurs, très bonne ambiance. Je vous passe les quelques péripéties, qui relèvent du gag, et laisse le soin à Pat de raconter .... ou pas.


Commentaire Pat : et bien je vais raconter brièvement....je veux reculer le Némo, et vlan roue arrière droite dans le canal d'évacuation de l'eau du plan d'eau, je n'y crois pas !! ...du coup toute l'équipe de bénévoles, qui était attablée pour un repas du soir amplement mérité, se rue à mon secours, et comme ils sont hyper efficaces dans le soulever de poids conjoint, 5 mn plus tard mon Nemo était à nouveau sur ses 4 pattes, François Papot ayant pris la conduite des opérations.....le ton était donné !! et tout le monde m'avait déjà bien repérée et cataloguée comme la gaffeuse de service - je n'avais plus qu'à me montrer digne de ma réputation !! 

 

Notre place est numérotée, nous pouvons monter notre barnum. Et il nous fallait bien ça, entre les vélos, la table, lit, diverses caisses, pied d'atelier, chaises .... et wc (si si), heureusement que nous n'étions que 2.


Sans titre

Val devant notre barnum, opération montage vite fait bien fait

 

Samedi matin, petit déjeuner dans la bonne humeur. Nous ne savons pas encore comment va être le circuit mais je m'étais persuadée qu'un circuit de 24h ne pouvait pas être trop technique et exigeant !!!! Et puis j'avais regardé la vidéo sur internet et cela ne me paraissait pas si difficile que ça.

 Hop hop, départ pour le circuit, on commence à rentrer dans le vif du sujet. Les concurrents sont arrivés ou arrivent encore. On récupère nos plaques de cadres, nos tickets repas .... C'est parti.

 On se prépare pour le tour de reconnaissance et là .... un grand doute s'empare de moi : si si c'est technique et de la boue, de la boue, de la boue. Une descente bien pierrée avec de l'eau à franchir, un beau passage single en sous bois avec dévers, sinuosité et boue, une montée avec des marches énormes, des portions de récupération heureusement, des descentes sympathiques et techniques, des passages piégeux jusqu'à l'arrivée et , ah oui j'allais oublier : une côte dès le départ.

24hVTT Lambon - Le Team Girls' Power


Commentaire Pat : je n'ai rien dit, vous savez du style 'be brave, keep a stiff upper lip', mais gosh ce que je l'ai trouvé dur le circuit lors de la reco du matin - teneur de mon monologue intérieur : pétard, quelle galère ça va être, et dire que j'ai embarqué Valérie dans ce truc de ouf !! complètement malade, je suis...rien que de tenir debout, sans me viander, ça va être du sport !! alors avancer vite, t'oublie ma vieille ! 

Faut dire que les tubeless du Fate dans la boue, c'est comme une savonnette dans une baignoire mouillée....Heureusement que j'avais aussi amené mon Safire au comportement pépère, mais chaussé de pneus viables dans la boue ......dire que je n'avais même pas songé une seconde à prévoir des montes différentes selon l'état du terrain !

 

Le team Girls' Power

 

24h sur ce circuit, ça va être chaud. Et en parlant de chaleur, le thermomètre monte et la tension du départ à 13h avec. C'est moi qui prends le départ type Le Mans : Pat tient mon vélo et j'attends en face, une bonne dizaine de minutes en plein soleil !!!!

 

Photo François-Danièle 7

 

13 h sonne, c'est le top départ et moi prudente, et un peu fébrile, je les laisse partir tous ces fous furieux !!!! C'est parti pour 1 tour et demi. La fébrilité du départ et la chaleur me sont fatales : une chute dans la descente pierrée et de belles égratignures sur la jambe droite. C'est pas grave, je repars et bataille pour trouver la meilleure trajectoire possible. Je peste après mes pédales avec cale-pieds (et oui, je ne suis pas encore aux automatiques) mais je ne lâche rien. Je pousse le vélo dans la montée car la marche est décidément trop haute pour moi et du coup obligée de pousser quasiment jusqu'en haut. Peu importe, je me régale dans les parties roulantes, dans les descentes et goûte le plaisir des encouragements de Pat, François et Danièle quand je repasse près de la zone relais et vers les bénévoles.

Enfin le moment de passer le témoin arrive et Pat m'attend déjà prête à en découdre. Nous nous passons les consignes et la voilà partie.


 

40 mn plus tard elle arrive déjà, j'ai juste eu le temps de nettoyer les égratignures, manger un peu, boire beaucoup et hop hop au boulot.

2ème relais : je me sens moins fébrile, tant et si bien que gamelle dans la descente où des racines coupent la piste. Je fais un roulé-boulé sur le côté gauche, le genou et l'épaule sont endoloris mais mon premier réflexe fut de vérifier si des concurrents arrivaient derrière moi et de pousser mon 8.0 qui bloquait complètement le chemin. Je me relève, pas trop de bobo pour le moment mais me voilà un peu refroidie malgré la chaleur encore bien présente !!!

Au passage de témoin, j'en fais part à Pat en lui prodiguant des conseils de SOIS PRUDENTE, l'essentiel étant d'arriver au bout des 24h.

37 mn plus tard, la miss arrive et signe son meilleur chrono ;) Moi je repars et tourne en 45 mn, mais me sens de mieux en mieux car il commence à faire moins chaud. J'ai bien pris la mesure de mon VTT, du circuit qui a bien séché et des trajectoires à prendre. Tout va bien et je me régale même si je continue à pester contre mes pédales (promis je les changerai à mon retour). Les bénévoles sont toujours aussi sympas et m'encouragent à chaque passage. Il est vrai qu'il y a vraiment très peu de filles sur cette course (10 sur 490 compétiteurs).


Samedi matin - Valérie

 

 

24 h VTT du Lambon - Pat et son Fate

 

Le début de la soirée approche, Pat est en forme et fait 2 tours d'affilée, elle assure ... RESPECT.

Quand elle me passe le témoin, le soleil se couche, température idéale mais je pars en lui disant que je ne ferai qu'un tour. Finalement en arrivant à la zone de relais, je me suis tellement sentie bien sur ce relais que je lui crie : je fais un deuxième tour ! Oui mais la nuit tombe, la fraîcheur aussi et l'humidité remonte ce qui rend à nouveau le terrain boueux. Il faut allumer les lampes frontales et rampes sur le guidon. La descente pierrée est très bien éclairée mais le sous-bois pas du tout. Le terrain redevient hyper gras, je galère, je glisse tout le temps, je suis une chicane mobile pour les autres concurrents et je décide de marcher une grande partie du circuit ... c'est long et met plus d'une heure pour ce deuxième tour. Quand j'arrive à la zone relais, je dis à Pat que stop, j'arrête de rouler à cause de la nuit et de la boue, on verra demain matin.

Pat est motivée et s'élance en me disant qu'elle aussi ne fera qu'un tour : c'était bien mal la connaître car elle en fera 2 avant de s'arrêter aussi pour la nuit.

Pendant ce temps là, j'essaie de dormir un peu mais la musique Hard Rock d'ambiance m'en empêche. Et puis j'attends que Pat arrive pour pouvoir fermer les yeux !!!!

Quand elle arrive enfin, nous discutons un peu et hop un peu de repos jusqu'au petit déj du lendemain matin.

Le réveil est douloureux : j'ai mal au genou et à l'épaule, le terrain est toujours aussi gras et je décide de ne pas repartir car pas au mieux physiquement. Pat est moyennement motivée à cause de la boue mais la motivation va revenir au fil des heures !!! Je m'occupe donc de l'assistance technique, ce qui nous permettra de voir que son 26" a un petit souci de disque à l'avant .... du coup Pat repart avec le 29" et se régale .....


Photo François-Danièle 6

 

13h : l'heure d'arrivée => Pat passe la ligne d'arrivée et je l'attends pour la féliciter. Je suis malgré tout bien contente de cette course mais un peu déçue de ne pas avoir donné plus à cause de cette chute. J'ai fait 6 ou 7 tours, Pat en a fait 11 (enfin je crois). Nous en débriefons autour de notre plateau repas, discutons avec d'autres concurrents.

Ce fut une très belle expérience humaine et sportive, j'ai beaucoup appris sur mon VTT mais le chemin est encore long. j'ai adoré ce duo avec Pat et suis prête à recommencer mais avec un peu plus d'entraînement !!!!!!

Une organisation tip top et une équipe de bénévoles fabuleuse : tels sont les ingrédients pour un évènement sportif réussi !!!!! "

 

Ajout Pat : yep, énormes remerciements à l'équipe organisatrice des 24 h VTT du Lambon : François Papot, son épouse Marie José, et tous leurs amis si épatants ! Ce sont des pros, ça roule, tout est en place, et quel souci de convivialité - organiser un 24 h VTT est un boulot absolument gigantesque, mais faire de cette épreuve sportive d'endurance une fête de tous les instants, où chacun se sent à sa place et heureux d'être là, n'est pas donné à tout le monde. Le couple Paput a ce don rare de l'amitié qui se donne sans compter ! Respect plein et entier, et reconnaissance ! 

Merci également à François et Danièle Carrazé venus nous encourager à différents moments de la course !  Ainsi qu'à Bruno et ses 3 fils, nos voisins sur le parc coureurs. 

 

Le site des 24h VTT du Lambon 

Les fichiers Strava des relais effectués par Pat (ouvrir les séances correspondantes)

PAT / Bilan de la course

(notes consignées juste après les 24 h)

Au total, j'ai effectué 11 tours donc environ 95 km et 1650 m dénivelé, en 7h20 donc à 12.9 km/h moy. Notre équipe duo a effectué : 155 km ( résultats officiels) - Val a donc fait 60km, soit 7 tours. 

Le suivi de mes relais : constats, et impressions


Tour de reconnaissance :

Descriptif parcours : alternance parties roulantes avec parties très techniques, rendues plus difficiles encore car très boueux, très glissant notamment sur les 2 longues portions de monotraces vallonnés, avec dévers, racines, arbres, et en sous bois,ainsi que sur les 2 montées 'impossibles'. Une descente très technique avec pierrier type goulet en 1° partie suivi par portion avec rochers/marches + passage ruisseaux.

Partie 1/ Après Midi - Mes 4 premiers relais

Intervalles 1,2,4,5 : relais 2, 4, 6 et 8 de notre équipe duo,Valérie ayant assuré les relais 1, 3, 5 et 7. A fond, pour tous les relais. Enorme plaisir, belle condition physique, et beaux moments de maîtrise technique ! Absolument fabuleux !! 

Partie 1 soirée - Mon 5° relais (2 tours)

Relais pris après repas du soir, digestion non faite, ce qui n'a pas facilité les choses ! D'autant que la chaleur intense sur les autres relais + fréquence cardiaque très haute avaient déjà engendré de la fatigue. 2nd tour avec lumières en sous-bois.

Nuit - Mon 6° relais (2 tours)

Relais pris après plus de 2 heures de repos, Val ayant mis du temps pour boucler son 2° tour de circuit - qui fut d'ailleurs son dernier tour puisqu'elle n'est plus remontée sur le vélo suite à ses blessures sur chutes. Obscurité complète et parties en sous-bois très sombres. Parcours à nouveau très boueux, descente technique inondée et pierres très glissantes, monotraces en sous bois hyper glissants devenus dangereux même. Grand plaisir pris de nuit, mais fatigue excessive lors de mon 2nd tour de minuit à 1h00 du mat, plus l'énergie ou l'acuité mentale nécessaires pour me sortir des difficultés techniques...3 belles gamelles d'où la décision de m'arrêter et d'aller dormir (après massage relaxant - merci aux 2 kinés bénévoles qui ont oeuvré 24 h de suite !!!! - coucher sous le barnum à 2h30, à même le sol, pas top). Migraine et sommeil entrecoupé, poignets, pouces et bras très douloureux mais ai pu dormir 2 petites heures.

Lever à 6h00, petit déjeuner, nettoyage vélo et vérif mécaniques, en attendant que le parcours s'assêche un peu (les échos des coureurs étaien catastrophiques et je n'avais vraiment pas le coeur à galérer dans la boue) et re-départ à 8h00 du matin. Relais #12 de notre équipe duo.

Matin - Mon 7° relais (2 tours)

Compteur Garmin HS. Premier tour, réveil musculaire et mental incomplet, mais amélioration du temps sur le second tour de mon relais.

Mon dernier relais (1 tour) : 11° tour de circuit

 L'intention était de repartir à 11h30 pour effectuer 2 tours lors de ce dernier relais mais au moment de partir, après nettoyage du Safire, bruit important : après recherches, Val en a trouvé la cause - le frein hydraulique avant est HS, le levier ne revient plus et les plaquettes sont collées à l'étrier...la roue avant tourne difficilement, ce qui a sûrement été à l'origine de ma difficulté lors des relais précédents à passer le pierrier (en butée sur les pierres et roches car pas assez de vitesse). Une fois le Fate préparé, il ne restait plus le temps de faire 2 tours, j'ai donc fait le dernier tour en toute décontraction, en m'arrêtant longuement 2 fois afin de ne pas franchir le portique d'arrivée avant 13h00. Dommage, car la forme était à nouveau là, et je m'envolais sur le Fate. 

 

(Texte : Valérie et Pat - Photos : François et Danièle)