Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
CYCLISME ULTRA.....kezaco ? LESSON ONE

CYCLISME ULTRA.....kezaco ? LESSON ONE

Le cyclisme ultra, kezaco ?

Et surtout, qu'est-ce que cela implique pour celui ou celle qui se met en tête de participer à une épreuve cycliste ultra - celui ou celle qui rêve de faire le Raid Provence Extrême ou/et le Raid Extrême Vosgien, les deux seules épreuves cycliste ultra sur le territoire français, à l'heure d'aujourd'hui ?

Je n'ai que deux expériences à mon actif dans ce domaine (une en tant que Grand Randonneur sans assistance ; une autre en tant que cycliste ultra avec assistance) et mes expériences et performances limitées sur le vélo me situent d'emblée  à des années lumière des quelques cyclistes ultras français de renom (Hughes Rico, Dominique Briand, Jean Marc Vélez, Pascal Péchallat, Raymond Barbry.....etc) - mais justement, c'est bien là ce qui me permet d'avoir un autre point de vue, celui de la base, du 'rank and file'......bref, de présenter le cyclisme ultra pour les "nuls", vous savez à la manière de cette collection d'ouvrages modes d'emploi pour tout..

Voici le début de ma tentative de clarification :

LESSON ONE - LES BASES. FORMULE ULTRA AVEC ASSISTANCE

LES BASES

Epreuve dont la distance est supérieure à 500 km et dont le dénivelé est de 9000 mètres à minima

Epreuve qui se dispute sur une durée horaire fixée au préalable mais qui varie selon la difficulté du parcours (ex. la durée impartie était de 32 h pour le REV 2008) ; au-delà de cette durée, le cycliste ultra ne sera pas classé (il sera mentionné comme ayant abandonné ou comme étant hors délai), son temps ne sera pas enregistré et il ne sera plus encadré par l'organisation (ravitaillement, point de contrôle, suivi par les commissaires de course, couverture assurance....)

Epreuve cycliste compétitive (avec chronométrage et classement par catégories)

Raid cycliste non-stop donc diurne et nocturne, obéissant aux régles du cyclisme ultra : d'abord et avant tout, la règle du 'non drafting' . L'autre règle étant que le parcours n'est pas flêché.

Implications pratiques :  1- le/la cycliste n'a le droit de s'abriter dans le sillage d'aucun autre cycliste, et encore moins dans le sillage de sa voiture d'assistance. Ne pas respecter cette règle vaut disqualification. 2- le/la cycliste roule seul(e) pour ainsi dire tout le temps - lorsque deux compétiteurs se rattrapent, ils doivent laisser une distance de plusieurs dizaines de mètres entre eux, rouler de front n'étant toléré que pour quelques instants. 3- L'itinéraire à suivre doit être connu par le cycliste, au moins dans ses grandes lignes.

Formules possibles : avec assistance (ultra) ou sans assistance (grand randonneur)


FORMULE ULTRA AVEC ASSISTANCE

Avec assistance : le véhicule assistance (dans lequel se trouvent le/les membres de l'assistance) assiste son cycliste ultra durant toute la durée de l'épreuve.

Assister un cycliste ultra" peut être interprété de différentes manières :

1- le véhicule suit le coureur au plus près de jour comme de nuit pour pallier à toutes les éventualités (aide en cas de panne mécanique, changement de vélo/roue/vêtements/bidons, ravitaillement par la fenêtre du véhicule, signalement anticipé des directions à prendre et de la route à suivre, encouragements et réconfort moral de tous les instants, gestion de la progression du coureur et éventuellement communication des écarts avec les autres compétiteurs....etc) 

2- le véhicule prend de la distance par rapport à son coureur : il peut  ne le suivre que par moments mais DOIT le suivre  au plus près la nuit dans les descentes et dans les zones comportant de nombreux changements de direction et risques d'erreur de navigation. Mais hormis ces moments-là,  le véhicule peut distancer son coureur  pour aller stationner  plusieurs kms plus loin ou effectuer les arrêts nécessaires. Evidemment, les missions de l'assistance (voir passage entre parenthèses juste au-dessus) demeurent les mêmes que dans la première manière d'assister un cycliste ultra.

Recommandations pour les cyclistes ultra avec assistance : le véhicule d'assistance peut avoir des problèmes lui aussi, ou bien l'un des membres de l'assistance, et le coureur peut se retrouver seul plus longtemps que prévu !

Il est donc conseillé que le cycliste ultra connaisse parfaitement l'itinéraire qu'il doit emprunter pour éviter tout stress ou pire, toute erreur, et qu'il dispose d'un moyen de communiquer rapidement avec son assistance en cas d'urgence  - il est donc indispensable d'avoir un téléphone portable, une fiche de route schématique et une ou deux barres de céréales (ou autres en-cas) sur soi, d'avoir de quoi boire en permanence même en petite quantité et bien sûr d'équiper son vélo de lampe avant et arrière avant la tombée  de la nuit  !

 

PROCHAIN EPISODE : LESSON TWO -  FORMULE GRAND RANDONNEUR SANS ASSISTANCE


Mais en attendant, je vous propose deux moments vidéo récréatifs.........mais studieux néanmoins !
                                                                    LE REV DE RAYMOND
                             LE REV DE L'ASSISTANCE DE RAYMOND

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[Texte et mise en page : Patricia - Vidéos : Raymond Barbry]

Pour en savoir davantage