Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Epilogue 2017 et prologue 2018,  à Arles

Epilogue 2017 et prologue 2018, à Arles

En chemin pour Eygalières. Photos Claire et Patricia. En chemin pour Eygalières. Photos Claire et Patricia. En chemin pour Eygalières. Photos Claire et Patricia.

En chemin pour Eygalières. Photos Claire et Patricia.

Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.
Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.
Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.
Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.
Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.
Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.
Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.

Le Team Cyclosportissimo avant ou pendant l'action. Crédits photos Dan et Akim.

L'épilogue de notre année 2017 s'est écrit dans le sud, aux accents chantants de la Provence et de l'Occitanie. Pour un dernier épisode cyclocross et gravel de toute beauté, et de toute amitié. En compagnie de nos compères Claire et Serge Carme de notre Team Cyclosportissimo, et des joyeux lurons de Arles Gravel, tous amoureux de off road en longue distance si possible. Délurés de fixies aux belles allures, ou bien vététistes de longue date s'essayant au gravel, ou bien encore cycloscrossmen avertis ou débutants, tous et toutes nous ont offert un après-midi et une soirée de rêve en ce samedi 30 décembre. Sous la houlette généreuse, intarissable et bienveillante de Dan de Rosilles, à qui nous devons, ainsi qu'à Luigi, cette page d'agenda un brin décoiffante. Tout ce que j'adore, quoi ! Fun, partage d'une passion, et amitié célébrée autour de bons mets et de délicieuses bières. Comment mieux faire ses adieux à l'année 2017 ? 

Les faits : Arles Gravel, très actif sur Strava grâce à Dan qui orchestre sorties et découvertes de sa région en gravel avec enthousiasme et dynamisme, nous avait conviés à leur CX Festif de fin d'année, à Eygalières, dans les Alpilles. Le parcours avait été dessiné par Luigi, délicieux de malice et de magie. Escargot tournicotant et labyrinthique, tuyau énoooorme à franchir, petit talus à monter, tronc d'arbre, petit talus à descendre après un virage serré, un petit pont à enquiller, un passage virevoltant entre des arbres fruitiers, le franchissement de palettes en étages, un bout droit à donf jusqu'au bar à bières tenu par deux flamands de bon aloi, qui nous tendaient à chaque passage un gros dé à coudre de bière, un passage rapide en longeant des écuries désaffectées, un gué pouvant se révéler traître si mal négocié, et le reste du circuit se déroulait à allure rapide jusqu'à l'escargot - de nouveau. Tout le monde s'est pris au jeu, les rapides comme les plus lents, les plus âgés comme les enfants, les sportifs comme les non sportifs, les femmes comme les hommes. Sourires, rires, franches rigolades, exclamations joyeuses, quelle gaîeté et quelle animation sur les terres des propriétés de nos hôtes. 

Mais Dan explique et raconte tout cela bien mieux dans son article, à lire absolument. Et dans la galerie des photos de Akim et Dan.

Le blog d'Arles Gravel, une lecture incontournable et savoureuse

https://arlesgravel.wordpress.com/

Après l'effort, le réconfort. Crédits photos Claire, Dan et AkimAprès l'effort, le réconfort. Crédits photos Claire, Dan et AkimAprès l'effort, le réconfort. Crédits photos Claire, Dan et Akim

Après l'effort, le réconfort. Crédits photos Claire, Dan et Akim

Le détail grisant : après les libations et conversations animées entre tous les passionnés que nous étions, bien longtemps après la fin du cyclocross, nous fûmes 9 à prendre nos gravel bikes ou vtt pour le chemin du retour, sur une idée originale du magicien Dan. 

Le retour sur Arles, à travers les Alpilles, fut un pur bonheur. Les lumières du couchant et la terre douce des chemins faciles, puis une série de deux ou trois montées de nuit, au terrain exigeant souvent en forêt, avant de déboucher sur la vue enchantée des Baux de Provence illuminés, et enfin le retour le long de chemins de bord de canal, avant de nous enfoncer dans un écrin d'arbres aquatiques  sur un monotrace de toute beauté : ce fut une succession de moments en apesanteur, malgré mon souffle parfois court en montée. 

Et quel plaisir d'être ainsi, tous ensemble, dans la nuit, juste à profiter de la douceur d'être. Fabuleux. Merci Dan ! 

Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia
Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia
Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia
Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia
Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia
Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia
Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia
Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia

Au couchant du soleil, dans les Alpilles. Photos Patricia

Retour nocturne. Photo Claire

Retour nocturne. Photo Claire

Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia
Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia

Balade dans la Crau. Photos Serge et Patricia

Le lendemain, et le surlendemain, nous découvrîmes un peu plus avant cette magnifique région, entre Crau et Camargue, en compagnie de Serge et Claire, ou en duo. Au guidon de nos gravel bikes toujours.  

Notre expédition en Camargue le premier janvier fut enchanteresse. Quelle contrée ! Les photos le diront pour moi, un peu. 

La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.
La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.

La Camargue, entre terre, ciel et eau. Que de beauté ! Photos Patricia.