Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Du VTT au Club Alpin Français ? Ben oui....et du bon avec ça !

Du VTT au Club Alpin Français ? Ben oui....et du bon avec ça !

Du VTT au Club Alpin Français ? Ben oui....et du bon avec ça !

Et oui, les clubs alpins français ou CAF, nombreux sur le territoire de l'hexagone (environ 290), ont pour la plupart une activité Vélo de Montagne ou VDM. Le VDM c'est du VTT en milieu montagnard.

La Fédération française des Clubs alpins et de montagne (FFCAM) avait 92000 licenciés en 2015. Autant dire que ce n'est pas rien. Et comme les structures datent de la fin du 19° siècle, elles sont solides et sacrément bien rodées.

Membre du CAF de Villefranche sur Saône depuis deux ans, je suis encore étonnée par la qualité des cadres, des formations offertes, du nombre d'activités sportives de montagne proposées, de la variété et du nombre de sorties encadrées au calendrier de chacun des CAF. Et de la discipline et du niveau d'endurance sportive de ses membres.

Ceux qui fréquentent ce blog savent que j'ai été rapidement sollicitée pour lancer l'activité VDM au sein du CAF de Villefranche s/Saône, puis d'en assumer la responsabilité une fois mes diplômes PSC1, Cartographie et Orientation Niveaux 1 et 2 validés. Il ne me restait qu'à obtenir la validation de ma formation à l'initiation VDM, d'une durée de 5 jours en haute-montagne, afin d'obtenir mon brevet fédéral d'initiatrice au VDM. Ce qui fut fait en juillet 2015.

Je suis réaliste, et je sais que j'ai de nombreuses carences dans les domaines de l'orientation sur le terrain, de la technique en descente, et surtout de la mécanique. Mais les instructeurs fédéraux ont sûrement jugé que j'avais quelques qualités en tant qu'encadrante, et pouvais mener un groupe de vététistes sans leur faire prendre trop de risques. Ce que je m'applique à faire, de même que je poursuis mes efforts afin d'acquérir une meilleure maîtrise de toutes les compétences nécessaires.

Au-delà de ces aspects, ce qui m'enthousiasme dans cette responsabilité, c'est la richesse qu'elle m'apporte au niveau humain. Et quel meilleur exemple que cette première expérience de RVDM - Rassemblement National du Vélo de Montagne - vécue lors du long weekend de l'Ascension, la semaine dernière ?

Le RVDM existe depuis 25 ans et rassemble chaque année entre 100 et 300 participants sur 4 jours. Cette année, c'était au tour du CAF de Bourg-en-Bresse de l'organiser, ce qui fut fait à Jasseron (01), à la croisée du Revermont, du Bugey et de la Bresse. 25 circuits nous étaient proposés, il y en avait pour tous les niveaux, du débutant à l'expert, pour tous les âges, des jeunes enfants aux octogénaires.

Chaque groupe (14 personnes au maximum) se voit doté de deux ou trois encadrants confirmés, c'est donc une opportunité unique de faire du VTT dans un massif inconnu ou peu connu, en toute sécurité, et en empruntant des parcours conçus uniquement pour le VTT, enfin le VDM !! Alors pourquoi se priver ? Ce sont 4 jours de rêve assurés.

Ce qu'il faut savoir : ces rassemblements sont ouverts à tous les pratiquants de VTT, sans distinction. Les inscriptions peuvent se prendre pour toute la durée du séjour, ou pour une seule journée.

Alors ne manquez pas l'édition 2017 qui se déroulera sur le Territoire de Belfort, lors du long weekend du 14 juillet ! Vous pouvez visionner le teaser, tout au bas de cet article.

La commune de Jasseron, aux portes d'un formidable domaine VTT

Les photos prises pendant ces quatre jours : je n'ai pas toujours eu le loisir ou le souci de sortir le smartphone, mais ces quelques clichés vous donneront une idée de l'ambiance.

Et plus bas, vous trouverez le compte-rendu que j'ai réalisé de nos quatre jours à Jasseron. Désolée, il est un peu long, mais je l'ai rédigé à l'attention des copains - et puis il fallait satisfaire à l'exercice de rédaction voulu par la hiérarchie du CAF. Ce qui n'est pas sans me rappeler les Diagonales de France, à vélo route, mais ceci est un autre sujet !!!

VDM CAF 25° Rassemblement Jasseron

Ouverture du 25° Rassemblement National VDM du Club Alpin Français à Jasseron (01) - Mercredi 4 mai

Une fois les quelques 200 participants installés dans leurs quartiers - chambre ou camping au Centre de l’Etoile du matin, les vtt rangés et cadenassés dans les garages à vélo, et les inscriptions au circuit du lendemain faites, tout le monde s’est dirigé vers la salle des fêtes pour l’apéritif inaugural, précédé bien sûr des discours des personnalités - Joel Picard, président du CAF de Bourg-en-Bresse, le CAF organisateur de ce 25° RVDM ; le maire du village de Jasseron ; la responsable du centre d’hébergement et restauration, et Audrey Bernat la responsable des parcours VTT pour lesquels les reconnaissances ont débuté il y a plus d’un an et demi ! Les bénévoles habillés de vert se comptent par dizaines dans la salle, et sont tout sourire. Quant aux participants, ils sont nombreux à se réjouir de retrouver les copains du CAF rencontrés et cotoyés en août dernier à Lanslebourg-Val Cenis, ou à Privas en 2014, etc…C’est vraiment extra ces 4 jours de rassemblement national, une manière infaillible de pérenniser les amitiés et la passion du vélo de montagne. Après l’apéro, le repas :  la salle est comble, la fête bat déjà son plein  !

 

JOUR 1 - Jeudi 5 mai - Le circuit effectué par notre groupe caladois

À la vôtre-  Parcours sur Open Runner

Au sud de Jasseron - 37.5 km  et 1037 m dénivelé +

Encadrants : Fredéric Valentin (BBT) et André Pochon (CAF de Bourg-en-Bresse)

Participants : l’équipe du CAF Villefranche s/S (Claude, Eliane, Chantal, Virginie, Alix et Pat), Frédérique Meunier du CAF de Châlon-sur-Saône, et Didier du CAF de Grenoble

Au rapport, Patricia :

Départ de Jasseron  à 9h00 au milieu d'un joyeux capharnaüm car 30 personnes sont inscrites sur ce circuit bleu, vanté pour son absence de difficulté technique et sa variété de paysages.

Joel Picard, excellent président du CAF de Bourg-en-Bresse est aux commandes et décrète la formation de 3 groupes.

Le nôtre est le moins nombreux et le plus homogène. Et le plus féminin.

Nous débutons par une montée roulante au sortir du Centre d’hébergement de l'Etoile du Matin. Et nous sommes en forêt, pour une belle mise en jambes. Le groupe n'est pas trop bavard pour l'instant, et Fred a pris les commandes. Le rythme est serein, sans à coups, avec le souci de l'échauffement et de la progression de chacun. Clair que la journée sera un grand plaisir sous sa conduite. Dédé est adorable, il est un des piliers du CAF de Bourg en Bresse, et connaît le coin comme sa poche. Il nous fera un serre-file des plus fiables ! et un référent  culturel de haut vol !

Après un virage serré à gauche, nous attaquons  une montée plus technique dans un single. Comme de juste le souffle se fait court et les premiers passages exigeants ne se passent pas si facilement que cela ! Virginie est la seule à pouvoir tout passer sur le vélo, un vrai chamois.

Le groupe de Dédé Masson nous rattrape au haut de cette première montée - l'encadrant nous conseille d'enlever un peu de pression 1.5  devrait suffire. Ce conseil s’avère judicieux car descentes et montées se passeront bien mieux ensuite !

Effectivement le terrain est plus rocailleux que chez nous. Après un petit coup de cul "challenge" nous débouchons sur une prairie et un beau panorama sur le Revermont. Dédé prend le relais et nous donne moultes explications sur ce que nous voyons : le Crêt de la Neige à 1723 m d'altitude, ainsi que le sommet enneigé du Mont Blanc tout au loin.

Au premier plan, en contrebas, les villages de Drom et Ramasse. Et la carrière. Le sol calcaire entre ces 2 villages est parsemé de résurgences qui inondaient les deux villages au printemps - le problème fut résolu par le construction d'un tunnel d'évacuation des eaux entre la carrière et la rivière du Suran aux creux de la charmante vallée du même nom.

Au second plan se trouvent les contreforts du plateau du Retord, espace bien connu des pratiquants du ski de fond dans le Bugey. L'endroit est d'une beauté paisible sous le soleil et nous sommes tous sous le charme.

Après cette pause et une première descente courte et rapide, une petite route typée chemin en montée nous amène au départ de notre première descente technique,  un single bordé d'arbres resserrés, et agrémentée d'une zone de pierriers - nous prenons un max de plaisir à piloter.

Nous débouchons sur une route : celle de Regnat. Bavardages, exclamations, commentaires enjoués et rires fusent de partout maintenant. Le groupe est d’ores et déjà soudé - Fred qui est responsable de l'activité VDM du CAF de Châlon s'est rapidement intégrée à notre groupuscule caladois, de même que Didier.

La météo est paradisiaque et chacun goûte avec volupté à la chaleur après une semaine de froid et d'humidité. Il est 11h00 - nos encadrants, après une nouvelle pause sommitale nous annoncent que nous pique-niquerons à la Croix de la Dent. Une descente rapide puis une montée herbeuse nous y amèneront.

Après une série de photos souvenirs autour de la Croix, chacun déballe son pique-nique. Et chacun réalise combien il ou elle avait faim.

En contrebas le village de Gravel, où nous passerons tout à l’heure. Mais l’heure est d’abord à la restauration, pas vraiment silencieuse il faut bien l’avouer, au grand dam sûrement d’un couple de randonneurs venus chercher le calme à la Croix de la Dent. Tranquillité encore davantage mise à mal lorsque Joël arrive avec sa horde de vététistes, puis le troisième sous-groupe !

Après un moment de sieste au soleil - n’est-ce pas Chantal ! - nous reprenons nos spad pendant que nos congénères finissent leur repas. Une belle descente nous attend, d’abord en prairie, par là où nous sommes montés, puis nous nous enfonçons dans un bois d’épineux, et un single ludique et sinueux, parsemé de pierres stables nous ouvre les bras. Un vrai moment de fun, que chacun apprécie grandement, si l’on en croit les bananes qui s’affichent sur les visages au point de ralliement en bas de la descente.

Après une autre barrière à ouvrir et refermer, la descente se poursuit de manière rapide jusqu’au très charmant bourg de Gravel, les maisons aux pierres blanches bien taillées et lumineuses semblent faites pour des vacances heureuses et familiales, des odeurs de barbecue assaillent nos narines - ouah qu’il doit faire bon vivre ici.

Une fois le village traversé, nous empruntons un chemin à droite, les 50 premiers mètres pentus nous rappellent que la digestion est toujours en cours, puis le reste de la montée roulante et en sous-bois nous permet de retrouver une sérénité de bon aloi, et des conversations deux à deux.

La chaleur de début d’après-midi est bien présente, que c’est bon ! En haut de la côte, qui sera la dernière ‘difficulté’ du jour, Fred nous rassemble pour nous informer de la nature de la descente qui va suivre - les points ‘infos’ qu’il nous a dispensés tout au long du parcours sont exemplaires de concision et de précision. Just perfect.

Au bas, Chantal ne s’est même pas aperçu de la difficulté annonçée en fin de descente, ce qui en dit long sur l’aisance qu’elle a retrouvée. Tant mieux, et j’adore son beau sourire vibrant de joie vététiste - rien de tel que de s’éclater à piloter son spad tout en étant en pleine nature, et avec des copains !

La prochaine étape est Journans, où une visite de cave nous est promise - l’une de nos motivations ayant présidé à notre choix de ce circuit ! Mais auparavant petit détour par la Source de la Reyssouze, absolument ravissante, avec les commentaires explicatifs donnés par Dédé.

Sur la place de l’église de Journans, où nous attendons les troupes de Joel - RV pris pour 14h00, nous admirons le tilleul Sully vieux de 350 ans, ainsi que les glycines qui fleurissent les mûrs des maisons avoisinantes. Puis un essaim d’abeilles capte notre attention. Suit la visite de la cave de René Brendel, producteur de Côte de l’Ain-Revermont et Cerdon du Bugey. René est un passionné de la vinification ancestrale, son discours est des plus intéressants.

Après une rapide dégustation, nous nous promettons de revenir faire quelques achats en voiture. Ce que Alix et Chantal feront en fin d’après-midi, afin de ravitailler toute notre petite communauté de ce vin pétillant et délicieux.

Le petit coup de cul qui nous attend après cette nouvelle pause d’une heure fait des victimes - et en premier lieu le pneu de la roue avant de Frédérique qui ne résistera pas aux épines plantées dans les branchages fraichement coupés et qui jonchent le sentier étroit et montant. C’est l’occasion de voir nos deux encadrants à l’oeuvre : la crevaison est rapidement réparée et nous reprenons notre chemin. La troupe de Joël tarde à apparaître sur nos talons, nous jetterons donc l’ancre à la cascade de la Vallière, le temps de faire trempette dans l’eau fraiche et vivifiante.

Le chemin du retour, après le village de Cézeyriat, nous fait traverser une très belle forêt aux larges allées bordées de muguet en fleur. Là encore un vrai plaisir de facilité. Et voici que nous sommes de retour à Jasseron, à peine fatigués.

Suit le moment convivial, et qui sera de mise chaque jour dorénavant, du verre de bière pression servi à l’accueil du Centre, et les retrouvailles avec tous les autres vététistes déjà arrivés.

La pelouse est submergée de vététés et vététistes allongés au soleil, en train de se remémorer les meilleurs moments de la journée. Ce que la vie est belle !

C’est également le temps du choix du parcours du lendemain - c’est décidé nous irons tous sur le rouge de ‘Pour finir à la Ramasse’, cette première journée nous ayant mis en confiance quant à nos capacités et à notre affûtage !

L’allégresse est de mise, c’est certain. Y’a plus qu’à regagner notre chambrée, prendre une douche et nous préparer pour le repas servi à 19h30 à la salle des fêtes.

Quel plaisir de n’avoir rien à faire, hormis s’occuper de Vélo de Montagne !  

JOUR 2 - Vendredi 6 mai- Le circuit effectué par notre groupe caladois

Un jour pour finir à la Ramasse! Parcours sur Open Runner

Départ du village de Ramasse à 8h30, à 10 mn en voiture de Jasseron

Encadrants : Fredéric Valentin (BBT), Alain Gillet (CAF d’Aix-les-Bains), Pat Berthelier (CAF de Villefranche-sur-Saône)

Participants : l’équipe du CAF Villefranche s/S (Claude, Eliane, Chantal, Virginie, Alix), Frédérique et Jean-Pierre du CAF de Châlon-sur-Saône et Gilles du CAF d’ Aix-les-Bains

Météo : parfaite, encore plus de chaleur que la veille

48 km, 1100 m denivelé

Le village de Régnat, la vallée du Suran et le chemin en surplomb de la rivière Ain (Poncin, Chambod, le pont de Challes). Puis, après la pause pique-nique les bois de  Meyriat, Le Noyer, et de Ramasse.

Au rapport, toute l’équipe du CAF de Villefranche-sur-Saône, chacun son tour !

Eliane :

Au départ, on pensait que ce ne serait pas intéressant car nous avions eu un mauvais feedback de la part de ceux qui l’avaient fait la veille, mais en fait nous avons été agréablement surpris.

Mention spéciale pour la partie retour de la petite boucle hyper sympa effectuée avant d’arriver au chemin en balcon au-dessus de l’ Ain : cela a donné lieu à une vraie explosion de joie !

Claude :

L’ensemble de cette sortie est très équilibrée question montées et descentes, et se révèle technique.

Je garde en mémoire la vue sur l’Ain, en longeant la crête, avec le viaduc - vraiment un très beau panorama !

Chantal :

Nous avons découvert de magnifiques singles en forêt, et plusieurs types de forêts : moussus, feuillus, etc.

J’ai aimé l’odeur de muguet, les amusements liés au ramassage du muguet que finalement tous ont effectué, à part Gilles. J’ai également aimé la famille de randonneurs aux mains chargées de muguet qui nous ont souhaité beaucoup de bonheur lorsque nous les avons dépassés.

Sinon je me souviendrai des montées interminables, qui n’en finissaient pas !

Virginie :

Des singles fabuleux, très ludiques ! Nous avons monté et descendu tout le temps donc nous n’avons pas eu l’impression d’avoir fait 1200 m de dénivelé positive.

J’ai le souvenir des arbres aux fabuleuses mousses pendantes, dans le bois qui faisait suite à la montée au-dessus de Jasseron

J’ai aimé la variété des forêts, et l’impression d’être tour à tour à La Réunion, la Guyane, Madère, les Cévennes. Ce fut extraordinaire.

Gros plaisir lors de la descente finale sur Ramasse, tout en single.

Patricia :

Ce que je retiens de ce superbe circuit tracé par Frédéric Picano : un parcours très vtt, des monotraces en pagaille, des paysages sylvestres très variés procurant des sensations très différentes. Des portions champêtres également, et de beaux points de vue sur la vallée du Suran.

Mention spéciale pour la superbe école de Rignat, qui donne envie de redevenir enfant.

Nous étions un groupe très homogène, conduit de main de maître par Fred, toujours aussi parfait.

Lors d’une belle descente caillouteuse comportant quelques marches, j’ai pu constater les gros progrès de Virginie.

La pause pique-nique au-dessus de Challes fut un autre moment phare de cette journée merveilleuse.

Alix :

Les singles sont tellement bien dessinés que l’on pourrait croire qu’ils ont été tracés uniquement à l’usage des vététistes.

Ce circuit est très joueur, donne beaucoup de plaisir, apporte de la fluidité, et rend le vététiste heureux !

Bravo à l’ encadrement :  le rythme imparti correspondait à celui de chacun, il existait une très bonne cohésion de groupe et le ressenti de chacun en a été nettement amélioré. Ce fut jouissif pour chacun et le bonheur du groupe était évident !

J’ajouterai une remarque : les pauses régulières permettent de s’imprégner du site plus profondément.

JOUR 3 - Samedi 7 mai  - Les circuits effectués par notre groupe caladois

Cabatane 1 jour  

Le parcours sur Open Runner

Exploration du Nord Revermont, au départ de Jasseron.

Col de France, Mont de Grillerin, le single des crêtes et la descente sur le village médiéval de Treffort,

le sommet de la Cabatane, descente technique toboggan sur Treffort, chemin de ronde, rentrée par Meillonnas

38 km, 1060 m den +

6 heures dont 4h00 de roulage.

Départ à 7h30

Encadrants : l’excellentissime Gabriel du CAF de Bourg-en-Bresse pour la première partie, avec Olivier du CAF de Thonon-les-Bains comme co-encadrant. Jean-Michel du CAF de Colmar pour la seconde partie, et toujours Olivier en serre-file.

Participants :  14 vététistes (les jeunes du CAF de Thonon-les-Bains et de Colmar, ou Bourg en Bresse et notre équipe de Villefranche sur Saône)

Ceux du CAF de Villefranche sur Saône : Philippe et Hubert venus pour la journée + Claude, Alix, Virginie et Pat

Caractéristiques :

De superbes panoramas, avec le chemin de crête aller et retour au-dessus de Treffort. Des monotraces très techniques bordés de buis, un terrain calcaire et des roches stables qui affleurent  de partout et souvent forment des marches pas toujours faciles à franchir. Le terrain est très ressemblant à celui rencontré lors de notre séjour à Saillans. Quelques montées bien techniques, nécessitant une bonne giclette, et une belle puissance.

Une superbe journée de VDM : même si l’altitude n’était pas celle de la haute montagne, la technicité des singles proposés équivaut à une bonne préparation aux tracés haut-montagnards.

Hubert au rapport :

"Debout 4h30 , 1h30 de route pour rejoindre Jasseron , et retrouver l'équipe déjà sur place depuis jeudi .

La bonne humeur et le rire de Pat me mettent immédiatement dans l'ambiance . A peine le temps d'avaler un café et nous voilà une quinzaine à chevaucher des destriers allant du vieux clou au vélo haut de gamme .

Je sais déjà que le vélo ne fait pas le cycliste et après avoir été informé de la distance , du dénivelé et de la couleur je n'en mène pas large malgré mon Lapierre tout neuf .

Pour autant je roule de mon mieux en me demandant comment font les autres qui depuis trois jours ne se ménagent pas .

Le Revermont est surprenant de beauté , le calcaire , les verts tendres des végétaux , la flore , les paysages rendent la sortie très ludique.

Il fait beau , pas trop chaud mais les difficultés techniques du parcours ne me permettent pas de rêvasser.

Environ six heures plus tard nous nous retrouvons devant une bière bien méritée et personnellement fatigué , très heureux et satisfait .

Il faut dire que l'organisation , l'ambiance , et les encadrants étaient super.

J'ai dû quitter le groupe vers 18h à regret en me promettant , pour le prochain rassemblement de participer plusieurs jours ."

Philippe au rapport :

« Bien apprécié le circuit du samedi; son aspect de parcours 'montagneux' et la découverte de Treffort : à ce sujet pensées pour le 'local' passionné de la FFCT (roulez sur la belle pelouse...sans dérapage non mais!)

et à Gabriel pour la rigueur de l’encadrement."

Natura 2000 - Parcours sur Open Runner

Circuit bleu pour trois de nos féminines du CAF Villefranche : Chantal, Eliane et Hélène.

Encadrants : Fred et Joël

34 km  et + 830 m denivelé - Durée  : 6h00

Il y a eu autant de pauses que de roulage, les filles ont trouvé ça très cool !

De nombreuses explications culturelles ont été données par les encadrants tout au long de la balade, ainsi que des avertissements à propos de la menace que la pyrale fait peser sur les buis, et des tiques très nombreuses cette année dans les hautes herbes, en raison de l’hiver très doux.

Les spots qui ont marqué les esprits et les jambes ! :

- la montée à la Croix située au-dessus du village de Jasseron, dans les bois, et la visite de l’ancienne chapelle de Conches, lieu également doté d’un très beau panorama sur la plaine de l’Ain.

- le mont de Grillerin puis le chemin de crête et la descente sur le village de Treffort où les nombreux participants ont pu

déjeuner au lavoir tout en bénéficiant du spectacle de la préparation d’un méchoui !

- le tour de colline de Treffort, via le Chemin fiscal

Au rapport, notre ‘Newbie’ Hélène :

« J’ai trouvé la journée très sympa car c’est la première fois que je partais avec des accompagnateurs. C’est cool, et ça change du Beaujolais. Le groupe avait un bon niveau, je suis vraiment très contente de la façon dont j’ai roulé. Il y a encore des choses à améliorer comme trouver une meilleure gestion de mon alimentation. Le matin, j’ai été super bien accueillie par Chantal au Centre de l’Etoile du matin, transformée en majordome, j’ai même eu droit à un café…..bref le VDM c’est plus cool que le VTT !’  

Soirée de clôture du 25° Rassemblement National VDM - Samedi soir

Et oui, déjà la fin….zut !!! Après nous être séparés de Hubert et Philippe, à regret, c’est parti pour un spectacle de trial ! Impressionnants nos deux trialistes - et ils savent faire frémir la foule, leur spectacle est au point. Suivent les discours de remerciements et de ‘passage de témoin’ car c’est le CAF de Belfort qui a la responsabilité d’organiser le 26° RVDM - ce sera le weekend du 14 juillet 2017 ! A cocher absolument sur les agendas !

Puis à nouveau un apéro géant, le kir au blanc d’Alsace est offert par le CAF de Belfort. Un groupe de trois guitaristes est sur scène, ils vont nous enchanter toute la soirée, passée à déguster poulet à la crème et autres spécialités gourmandes de la Bresse et du Revermont. Mais pas que….les discussions vététistes passionnées alternent avec des rocks endiablés, et à chaque table les trois jours écoulés sont passés en revue. Ce temps joyeusement partagé est passé si vite, trop vite !

 

Dimanche 8 mai - Allez un dernier petit tour avant de se séparer !

Pour ceux qui ne sont pas pressés, qui aiment à traîner et profiter des derniers instants, trois circuits courts et de difficulté variable sont proposés avec un départ commun à 9h00.

Nous voilà, les 7 du CAF de Villefranche sur le circuit bleu. Notre groupe compte 24 vététistes, comme une longue procession sur les chemins et les monotraces entre Jasseron et Ramasse. Audrey nous guide, je ferme la marche attentive à ne laisser aucune brebis s’égarer. Trois heures de vif plaisir, à faire la connaissance d’autres compères, à retrouver certains sentiers déjà parcourus ou à en trouver d’autres. Et toujours ce soleil magnifique, quelle chance nous avons eue.

Allez, le temps de la séparation est venu hélas, après des " au revoir » et des « à l’année prochaine » retentissants.

Un immense merci à toute l’équipe du CAF de Bourg-en-Bresse, pour leur sens de l'accueil et du partage, leur dévouement, leur implication, leur gentillesse et leur bonne humeur. Ce fut un weekend de l’Ascencion mémorable, et il est certain que nous reviendrons sur nos traces dans le Revermont, et que nous irons découvrir les magnifiques parcours tracés par Audrey et sa bande. D’ailleurs nous avons déjà pris RV avec Fred du club VTT FFCT de Bourg-Revermont. Et Joël et Gabriel ont insisté pour que nous les contactions lors de notre retour en Revermont, donc yapuka !