Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
On the road again....le challenge Dodécaudax

On the road again....le challenge Dodécaudax

Dimanche 14 décembre

6h du matin. RV avec Jean Michel et Stéphane sur le parking de la MJC de Quincieux.

Au programme, un 200 km route dont l'itinéraire a été tracé par Jean-Mi. D'ailleurs, c'est également lui qui m'a invitée à les rejoindre, lui et ses potes, sur un challenge Dodécaudax, il y a quelques semaines de cela. Il a bien fait les choses, calendrier d'harmonisation de nos dates libres, mèls de coordination, envoi des tracés gps, bref un organisateur au top !

On the road again....le challenge Dodécaudax

Je n'ai pas du tout l'intention de m'inscrire à un challenge Dodécaudax pour 2015 (un 200 minimum chaque mois, 12 mois d'affilée), mais je suis ravie de la possibilité de retrouver Jean-Mi, et de faire connaissance avec Stéphane et Henri, et d'engranger quelques longues sorties amicales, au gré de mes disponibilités.

Jean-Mi et Stéphane avaient déjà effectué un 200 km en novembre, première manche de leur Dodécaudax. Je les accompagne pour cette seconde manche ! Et nous verrons bien pour les suivantes, si je suis dispo ou pas...

Jean-Mi nous a concocté un nouvel itinéraire la veille, en raison du vent qui s'annonçait au sud. Bonne idée ! Nous traversons Lyon et ses environs urbains de nuit ; aucune circulation automobile le long des quais, sur les trottoirs quelques groupes de jeunes gens qui en finissent avec leurs festivités nocturnes. Sur le quai Saint Antoine, les forains sont déjà en place pour la plupart, mais les clients ne sont pas encore là et tout est calme, feutré. Plus loin, ce seront les lumières de Confluence, de son port de plaisance, de l'autre côté de la Saône. J'adore cette traversée cycliste paisible, nocturne et dominicale d'un grand centre urbain à l'heure où les citadins sont encore alanguis dans leur lit. Puis nous longeons le Rhône jusqu'au-delà de Givors, et où nous faisons une pause. Ensuite le froid se fait plus intense, et les pestilences industrielles se font plus insistantes.

On the road again....le challenge Dodécaudax
On the road again....le challenge Dodécaudax
On the road again....le challenge Dodécaudax

Bientôt, après la traversée du Rhône, puis de Vienne, nous sommes dans un charmant décor pastoral. Et quelques collines se présentent à nous dans le pays de Septème et Saint Georges d'Espéranche. Jean-Michel et Stéphane partent un peu devant, j'essaie de garder les pulses à une hauteur raisonnable, ordre du coach. Pas facile, car je suis trop habillée, et il commence à faire chaud !

Au sortir d'un virage en épingle et à l'amorce d'un second virage à angle droit, dans une descente sur une route de campagne au revêtement délétère, Stéphane dérape, et hop, à terre. Jean-Mi qui suit de près, ne peut l'éviter et chute également. Je freine par à-coups afin de ne pas bloquer la roue avant, décide de faire un tout droit et de finir en douceur à ras du talus afin de ne pas venir compléter l'amas de cyclistes à terre ! Tenues déchirées, genoux égratignés, hanches et épaules endolories, tous deux remontent sur le vélo rapidement et nous voilà partis pour la suite de la descente des plus chaotiques, avant de trouver un revêtement de rêve à l'entrée de Bourgoin-Jaillieu.

Un autre petit épisode légèrement vallonné nous attend après l'Isle d'Abeau - je traîne à l'arrière de notre trio, ma réserve carburant est au plus bas.....Heureusement lorsque nous sommes à Panossas, nous mettons la flèche pour un arrêt restauration chez Mickaël, le neveu de Jean-Mi, et sa compagne Lison. Charmante halte, Stéphane et moi faisons la connaissance de cet adorable jeune couple, fondateurs et propriétaires de la boulangerie des Girouettes. Ils nous racontent l'histoire de la construction de leur fournil, de leur métier de boulangers bio engagés, puis la conversation bifurque sur une voie littéraire ....mais nous nous refroidissons, trempés de sueur comme nous le sommes, et il est temps de repartir.

On the road again....le challenge Dodécaudax

L'étape suivante nous conduit à Crémieu, très belle bourgade, puis à proximité de la centrale du Bugey, pour un cliché historique !! Les routes sont longues, droites, le vent a dû tourner en partie, car nous sommes loin de toujours l'avoir dans le dos. Jean-Michel, l'homme fort du trio, continue de nous emmener à un bon train, aucun signe de faiblissement. Pas étonnant de la part de ce rouleur infatigable - les nombreux BRM effectués et ses deux diagonales ont forgé son coup de pédale impitoyable pour les aspirants longue distance que nous sommes, Stéphane et moi, en ce mois de décembre. Nos arrêts se font plus fréquents, nos conversations également.

On the road again....le challenge Dodécaudax
On the road again....le challenge Dodécaudax

Il nous reste la petite colline de Pérouges à franchir. Puis quelques lignes droites ventées de la Bresse, entre les étangs. Je retrouve mes routes d'entrainement avec les copains du VCT et l'entrain me revient.

Bientôt, c'est la descente sur Trévoux, et le retour sur la place de la MJC à Quincieux aux environs de 16h30. Je ne suis pas fâchée d'en avoir fini avec ma première longue distance de la saison 2015 - la primauté donnée au VTT depuis mi juin n'a guère préparé mon séant à autant d'heures de selle sur vélo route. En temps ordinaire, j'aurais effectué les montées en danseuse, mais j'avais opté pour un Camel Back avec réservoir eau 2L, ce qui réduit les temps en danseuse et augmente donc les zones de friction non recommandées !!

Nous avons été chanceux, la météo était en notre faveur - pas de pluie, pas de froid intense, pas de vent déchaîné. Chanceux aussi que Jean-Mi et Stéphane n'aient pas été davantage blessés lors de leur chute. Et quelle chance pour moi de pouvoir rouler en leur compagnie !

Après un petit moment à discuter, Jean-Mi et Stéphane sont rentrés panser leurs plaies, j'ai chargé mon Extrême C reconverti en spécialiste longues distances dans le Némo et retour à Villefranche. Trop top d'avoir des copains avec qui engranger les BRM à quelques 15 minutes de la maison.

Au total : 201 km, 7h54 de roulage, 1392 m de dénivelé + ; 25.3 km de moyenne. Données sur Strava.

Un grand merci à toi, Jean-Mi, pour cette belle journée de vélo avec toi et Stéphane. Et pour tes photos ! En espérant pouvoir être des vôtres à nouveau mi-janvier.

(Texte : Patricia - Photos : Jean-Michel)

On the road again....le challenge Dodécaudax
On the road again....le challenge Dodécaudax
On the road again....le challenge Dodécaudax
On the road again....le challenge Dodécaudax

Suite de la série DODE des intrépides Jean-Mi et Stéphane : épisode 3, par JeanMi