Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014

Notre Transmaurienne-Sybelles 2014

 

Lundi 4 août, Saint Sorlin d'Arves 

Voilà nous sommes enfin à pied d'oeuvre, après avoir été chaleureusement accueillis par Rico et Patricia à la pension de famille Clairevie. Quelques huit mois après nous être inscrits à la 26° Transmaurienne-Sybelles, raid VTT de 5 jours se déroulant en altitude, dans les vallées de l'Arvan et des Villards. Nous avons deux jours pour nous acclimater à l'altitude (environ 1500 m) et au vélo de montagne dans les Alpes, puis mercredi fin d'après-midi, André prendra le départ du Prologue, à Jarrier ! 

Lors de notre inscription, André a opté pour le menu gastronomique de cette édition de la Transmau : la formule compétition, sur les grands parcours obligatoirement car en caté Master 50. Quant à moi, j'ai choisi le menu de base, hors compétiton : la formule randonnée sportive, petits parcours - et dire qu'alors je trouvais dommage que les randonneurs sportifs ne puissent effectuer les longs parcours, quelle inconscience !  

Prologue :  les départs par série (François Radreaux du VTT Gevrey Chambertin et André) et l'attente
Prologue :  les départs par série (François Radreaux du VTT Gevrey Chambertin et André) et l'attente
Prologue :  les départs par série (François Radreaux du VTT Gevrey Chambertin et André) et l'attente

Prologue : les départs par série (François Radreaux du VTT Gevrey Chambertin et André) et l'attente

LVO est l'organisateur de cette Transmaurienne-Sybelles, ainsi que de la Lozérienne VTT - autre très célèbre raid à étapes se déroulant mi-juin. Mais également du challenge Cyclo'Tour Rotor qui rassemble de très belles et exigeantes cyclosportives, telles l'Arvan-Villards, la Lozérienne, la Granite Mont Lozère, etc. Personnellement je suis une fan de LVO, Ludovic Valentin et son équipe ayant réussi à conserver une taille humaine à leurs épreuves, loin des participations record, et à leur imprimer une marque d'excellence qui tient à l'originalité des contrées explorées, des parcours tracés, mais aussi au respect des participants, au souci de l'environnement, aux modalités de déroulement, et à l'innovation permanente (nouvelles venues en 2014 : la Gran Fondo Pantani Forever Galibier et la Transmontdo VTT dans les Monts d'or, au nord de Lyon).

Notre participation à cette dernière édition de la Transmaurienne-Sybelles (mais pas de la Transmau, heureusement, car à partir de 2015 elle émigrera vers une autre communauté de communes de la Maurienne, vraisemblablement en Haute-Maurienne) a conforté la très bonne opinion que j'avais de LVO.

Les frais d'inscription sont modiques au regard des 5 jours de course proposés aux compétiteurs, ou des 4 jours de randonnée à effectuer par les randonneurs sportifs. La signalisation des parcours est exceptionnelle de qualité, les bénévoles sont des plus efficaces et agréables, chronométrage et classement ne semblent souffrir d'aucun dysfonctionnement et sont donnés en un temps record après chaque épreuve. Autres plus non négligeables : la présence d' un mécanicien rapide et efficace sur les sites de départ et d'arrivée ; la gratuité des massages et manipulations par des kinés et osthéopathes, et la possibilité de laver son vtt, à l'arrivée. Enfin, le lendemain de chaque épreuve, un grand nombre de photos et des vidéos sont en libre accès sur le site de l'épreuve - merci à Galaxie Photo et Migoo TV. Qui dit mieux ?

Certes une ou deux critiques mineures ont été entendues (qualité du repas de la pasta party, passage et confusion des compétiteurs long parcours sous l'arche d'arrivée à La Toussuire alors qu'ils avaient encore une boucle d'une heure trente à effectuer) mais la perfection pleine et entière n'existe pas, et de toute façon il est clair que LVO s'attache à donner son max, donc bravo à eux tous !! Et tellement merci de nous permettre de vivre des journées d'exception dans un décor aussi fabuleux, sans que cela nous coûte les yeux de la tête - merci de ce parti pris d'honnêteté et de partage de leur passion montagne.

Prologue : André dans les escaliers….Yeah, well done my love!!

Prologue : André dans les escaliers….Yeah, well done my love!!

Mercredi 6 août

Le Prologue, départ et arrivée à Jarrier - 18h00 : boucle de 7,2 km et de 500 m D+ 

Les concurrents s'élancent par séries de 5 ou 6, pour une boucle exigeante à travers les champs, bois, rues et escaliers du village. 

Ils sont plus de 200 à prendre le départ ! Autant dire que la zone de départ est bruissante de vie. Compétiteurs et compétitrices sont parfois bavards, mais la plupart sont concentrés - pas étonnant car le coup d'envoi de la Transmau est des plus chauds ! 

Les rues ensoleillées du village sont prises d'assaut par les spectateurs : habitants, accompagnateurs, ou randonneurs sportifs, comme William et moi qui devons attendre le lendemain pour démarrer ( j'en suis fort aise !).

Tout public étant amateur de sensations fortes, nous nous pressons le long des deux volées d'escaliers que les compétiteurs doivent emprunter avant de franchir l'arrivée. Je me régale de cette belle opportunité de comparer les styles des participants - certains descendent les marches avec élégance, d'autres s'y empêtrent et subissent chaque à-coup, et quelques uns donnent l'impression  de  voler au-dessus des escaliers. André, pour qui cet exercice est une première, s'en sort très très bien !

Ses données GPS et cardio-fréquence-mètre sur Strava à trouver ICI.

Résultats et classement du prologue à consulter ci-dessous.

Vidéo du Prologue à voir ci-dessous. 

 

Jeudi 7 août - Etape 1

  • Compétition long parcours (André) : départ de Albiez-le-jeune à 10h30, arrivée à Albiez-Montrond - 34,4 km et 1900 m D+
  • Randonnée sportive (Pat) : départ (11h00) et arrivée à Albiez-Montrond - 23 km et 1200 m D+

Beau temps, exit les manchettes et le coupe-vent. C'est l'entrée en matière pour moi ! Peux pas dire que je sois des plus sereines - les difficultés techniques que je devine m'inquiètent…sans compter que notre sortie vtt en duo, avec ses 1200 m D+, jusqu'au gîte CAF du Glacier de l'Etendard, effectuée l'avant-veille, ne m'a guère rassurée sur mes capacités athlétiques et techniques ! Mais à la guerre comme à la guerre….ben non, désolée petite madame car justement, il y a un siècle, la monstruosité de la guerre commençait à prendre ses aises, et songer au calvaire innommable, insondable, que les soldats de la Der des Ders ont dû endurer ramène mes pensées à une sobriété de meilleur aloi…allez, la journée est magnifique de lumière et de chaleur, les Aiguilles d'Arves vont nous offrir un spectacle inoubliable, et je suis entourée de passionnés de VTT, nature et montagne, so off you go!

Nous sommes une bonne cinquantaine de randonneurs sportifs à prendre le départ - le 'speaker' se réjouit de notre nombre, et de la participation en hausse pour cette 26° édition : plus 30%, tous participants confondus (compétiteurs, randonneurs sportifs et gps, enfants sur la Transmôme). Un beau succès ! Certes les rangs vont s'éclaircir de jour en jour, notamment pour la journée fleuve du marathon, et puis certains ne s'inscrivent que pour une ou deux étapes, mais il y aura toujours du monde sur les sentiers et je ne serai jamais la dernière…ouf !!!

10 minutes après notre départ de la place d'Albiez-Montrond, une première montée, tout le monde est à pied…et c'est là que Florent Pelizzari, le premier du long parcours, nous rattrape !!

Un avion supersonique…qui a décollé 30 mn avant nous, a mis tous ses concurrents loin derrière et qui a eu le temps d'effectuer 11.5 km et 700 m D+ pendant cette demi-heure….je suis abasourdie !!

Et le scénario sera identique jour après jour, les différences de niveau sont tellement confondantes que je n'ai pas le sentiment de faire le même sport que les 40 ou 50 premiers du classement qui, chaque jour me doubleront alors que je n'en suis qu'au premier quart de mon parcours.

En comparaison, l'écart entre premiers et derniers des courses vélo route est bien moindre - l'effet nivelant du peloton, bien sûr. D'ailleurs, à ce propos, les compétiteurs sont tous égrenés, avec parfois de gros écarts entre eux, et tous donnent leur maximum - leur visage, leur souffle, leur position sur le vtt, l'indiquent. Pas de roue à prendre, pas d'abri où s'économiser, pas de 'stratégie' opportuniste - les résultats ne cachent rien, tous et toutes ont à effectuer le boulot seul(e) ! Ben moi ça me plait !

Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014

André me double après le second ravito, à Chalmieux (mi-parcours pour moi), dans une montée style bourbier où même avancer à pied en portant le vtt représente un effort maximal ! Puis ce sera la longue descente, agrémentée de remontées poussives en ce qui me concerne, sur Albiez-Montrond. La diversité préside pour la descente : singles en dévers style chenille de foire, singles plongeant à flanc de montagne avec trous de boue ou pierres, des sections rapides mais exigeantes, virages serrés et rochers en amont des traversées de torrent, piste empierrée et roulante, piste herbeuse avec ornières malveillantes (n'est-ce pas André ?)…tiens, une volée d'escaliers en bois, et bien voilà c'est fait, j'ai descendu mes premiers escaliers sans même m'en rendre compte !! ….et pour finir le clou, un single étroit et humide truffé de racines glissantes et de boue serpentant dans les bois à l'aide d'épingles bien resserrées.

Et ben voilà, la revue des possibles est achevée…ah manquent à l'appel le single piègeux en crête, ou la pente ultra-raide toute en pierres qui roulent sous les roues….mais patience, ça va venir !!

André est à Albiez-Montrond depuis presque 30 mn lorsque je passe sous l'arche, trop contente ! Joyeuse ambiance à l'arrivée, les spectateurs sont nombreux, le marché bat son plein, ainsi que les zones de ravitaillement et de lavage !

Voilà mon baptême de la Transmau a été célébré - extérieur fatigué mais intérieur rayonnant !! :-)))

André : ses données gps et cardio-fréquence-mètre sur Strava à trouver ICI

Les miennes ICI

Résultats et classement de l'Etape 1 à consulter ci-dessous.

Vidéo de l'Etape 1 à voir ci-dessous.

 

Vendredi 8 août - Etape 2 - Pour tous : départ et arrivée de St Colomban-des-Villards

  • Compétition long parcours (André) : départ à 10h30 -  37,5 km et 2060 m D+ - 
  • Rando sportive (Pat) : départ à 10h45 - 26,5 km et 1600 m D+

Les moments forts et époustouflants de cette étape : la longue montée jusqu'au sommet du Grand Truc à 2200 m d'altitude, avec une première partie roulante sur un large chemin forestier, puis une seconde partie très raide et épuisante sur un sentier où seul le portage est possible, avant de déboucher sur les alpages en sommet.

Inoubliable ! De même que le ravito au sommet du Grand Truc où brebis et chèvres nous considérent d'un oeil apathique (tu parles, elles ont du voir passer un bon nombre d' huluberlus en tous genres avant cela !). 

Tout aussi mémorable est le single piègeux en crête et ses points de vue magiques sur les vallées des Villards et de l'Arvan. Pas facile de vouloir profiter du panorama et de garder son équilibre ! J'alterne donc marche à pied et position sur les pédales. 

Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014

Et que dire de la longue descente qui s'ensuit, jusqu'au pied de St Alban-des Villards, 1200 m de dénivelé négatif d'un seul tenant !!

Au total, 56 virages en épingle des plus techniques, dont la moitié ont l'abîme pour toile de fond, et une passage resserré contre la paroi d'ardoise où le tandem a basculé dans le vide.

Heureusement les deux pilotes ont réussi à s'agripper à quelque rocher, et même ensuite à remonter le vélo à l'aide du bénévole posté à cet endroit de tous les dangers. J'ai rattrapé ce jeune couple dans la descente - contusionnés, à pied, mais le surlendemain ils étaient déjà remontés sur leur tandem réparé pour la très belle étape du glacier de l'Etendard - chapeau !

Etape 2 : remontée escarpée du tandem, après sa chute (photo de Bernard)

Etape 2 : remontée escarpée du tandem, après sa chute (photo de Bernard)

Que de beauté ! que d'allégresse et de bonheur ressentis à avoir en partie vaincu mes démons ! Ok, les virages en épingle demandent à être travaillés de toute urgence - j'en ai effectué 54 à pied et 2 sur le vélo..hum, hum...et si je compare le temps mis à descendre avec celui d'André, je rougis de honte, mais trop contente quand même !! 

Ce fut une étape des plus exigeantes, des plus difficiles, mais magique, tellement magique - comment ne pas avoir le désir de revivre des instants pareils chevillé au corps et à l'âme, après une expérience aussi inédite pour moi ? 

Je ne fus pas la seule de notre joyeux groupe de vététistes hébergés à Clairevie à ressentir ceci, car exclamations et commentaires fusaient le soir. Patrick, William, Sylvain, Bernard et ses amis, tous étaient fourbus mais ravis de cette deuxième étape....même s'ils commençaient à s'inquiéter de l'étape fleuve du lendemain ! 

André : ses données gps et cardio-fréquence-mètre sur Strava à trouver ICI

Les miennes ICI

Résultats et classement de l'Etape 2 à consulter ci-dessous.

Vidéo de l'Etape 2 à voir ci-dessous. 

 

Samedi 9 août - Etape 3 

Pour tous : départ de Le Corbier et arrivée à La Toussuire

 

Après diverses modifications du tracé de l'étape, en raison de l'état désastreux de certaines sections, les parcours ont été raccourcis de 5 km et de quelque 800 m D+

  • Compétition long parcours (André) : départ à 10h00 -  57,5 km et 3100 m D+ - 
  • Rando sportive (sans Pat !) : départ à 10h00 - 47,5 km et 2600 m D+

Après moultes interrogations, je me suis décidée à ne pas prendre le départ, au vu de l'état de fatigue dans lequel j'étais, et de l'état de mes plaquettes de frein avant et arrière, devenues pour ainsi dire inexistantes..direction atelier mécanique après que le départ ait été donné. 

Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014

André et Patrick, nos deux compétiteurs Master 50, s'apprêtaient à effectuer cette étape marathon, qui en effrayaient plus d'un, sourire aux lèvres. Sylvain devait lui aussi passer par un relais assistance technique, chaussures explosées la veille. Et William, parti en retard sur les randonneurs, allait devoir rebrousser chemin après avoir éclaté son pneu avant en descente alors qu'il se promettait monts et merveilles de cette belle étape !

Du coup j'ai gagné un compagnon pour cette journée farniente, passée à attendre le premier passage de Patrick et André sous l'arche installée à La Toussuire après 47 km de course, avant qu'ils n'affrontent une boucle finale redoutable au-dessus de Fontcouverte-La Toussuire.

Dur dur pour eux de passer sous l'arche en même temps que ceux qui en finissaient avec l'étape marathon (randonneurs et compétiteurs petit parcours) !

Il fallait être fort mentalement pour ne pas s'abandonner à la tentation d'arrêter là, et d'envoyer la fin du parcours au diable...ils ont été une centaine à trouver les ressources nécessaires - dont Patrick et André, bien sûr !

 

 

15h20 : passage d'André sous l'arche avant d'attaquer la boucle finale de 1h30 ! 15h20 : passage d'André sous l'arche avant d'attaquer la boucle finale de 1h30 !

15h20 : passage d'André sous l'arche avant d'attaquer la boucle finale de 1h30 !

Postés dans la montée, puis la descente, de cette dernière boucle finale, William et moi avons pu constater combien cette étape a taxé les organismes et le mental des compétiteurs long parcours. Les premiers, arrivés à 13h30, étaient déjà en phase de récupération depuis 1h30 / 2h00 lorsque ceux du milieu du classement se sont attaqués à la dernière boucle....sans conteste, nous étions plus admiratifs de ceux-ci que des premiers. 

Après que Patrick nous ait passés en fin de descente à La Toussuire, les minutes me parurent longues avant de voir André débouler lui aussi. Je l'apprendrais ultérieurement :  ce léger retard  s'expliquait par une glissade des plus intempestives, dans une section des plus fangeuses et abruptes...encore des écchymoses et griffures, mais rien de plus sérieux, ouf. 

 Puis voir André complètement exténué franchir enfin la ligne d'arrivée, à 16h45, m'a émue au-delà des mots. Je l'avais rarement vu dans un tel état de fatigue. Heureusement que j'étais fraiche et dispose pour m'occuper de lui et de son vtt  ! Vive mon héros !! Et merci à l'osthéopathe qui a su l'aider à récupérer. 

Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014

André : ses données gps et cardio-fréquence-mètre sur Strava à trouver ICI.

Résultats et classement de l'Etape 3 à consulter ci-dessous.

Vidéo de l'Etape 3 à voir ci-dessous. 

 

Dimanche 10 août - Etape 4 : passage au pied du glacier de l'Etendard

Pour tous : arrivée à St Sorlin d'Arves

 

  • Compétition  (André) : départ à 10h00 de St Jean d'Arves - 30 km et 2000m D+ - 
  • Rando sportive (Pat) : départ à 11h00 de St Sorlin d'Arves - 27,5 km et 1600 m D+

Pour ce dernier jour : l'étape de légende, par une météo de rêve - quelle chance ! Celle dont les paysages, après le passage au col de la Croix de Fer, sont une splendeur. 

Alors je me contenterai de vous livrer les photos que j'ai pris le temps de faire.

Ce furent d'autres moments inoubliables, j'aurais voulu m'éterniser là-haut mais André devait déjà m'attendre là-bas, tout en bas !

Je garderai le souvenir de cette beauté minérale si pure, de cette lumière éclatante, de l'immense reconnaissance ressentie à me mouvoir au rythme de mon Safire, sur cette ligne d'équilibre  au bord des eaux si enchanteresses du Grand Lac et du Lac Blanc, en-dessous du glacier de l'Etendard, à 2500 m d'altitude.

Et de pouvoir ensuite connaître le bonheur d'une descente parfaitement maîtrisée de 1100 m D - !

Ce fut le plus beau des épilogues  à notre premier raid VTT ! 

 

Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014

André : ses données gps et cardio-fréquence-mètre sur Strava à trouver ICI.

Les miennes sont ICI.

Résultats et classement de l'étape 4 à consulter ci-dessous.

Vidéo de l'Etape 4 à voir ci-dessous. 

 

Résultats et classement scratch général à consulter ci-dessous également.

Et avant le diaporama de fin, jointes aux nôtres, les photos de Sylvain, Wiliam, Patrick et Bernard, dont nous avons fait la rencontre lors de ces journées d'exception. Encore merci à Galaxie Photos de nous avoir offert certaines d'entre elles en libre partage !

En espérant  revoir tous ces copains très bientôt pour d'autres aventures vététistes ! 

Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014
Notre Transmaurienne-Sybelles 2014