Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEREGRINATIONS

PEREGRINATIONS

Menu
Rando VTT de notre Dame d'Etang

Rando VTT de notre Dame d'Etang

Dimanche 28 avril

La randonnée VTT de Notre Dame d'Etang, organisée par l'ASC Chevigny St Sauveur, au départ de Plombières-les-Dijon, nous a conquis, André et moi. Un beau parcours varié et joueur, entre vallée de l'Ouche et massif de notre Dame d'Etang, un fléchage absolument irréprochable, une alternance de chemins roulants et singles plus techniques, de paysages boisés ou à découvert, bref une réussite totale pour le 55 km au dénivelé positif de 1200 m. Nous étions plus de 200 vététistes pour cette édition 2014, répartis sur les 3 distances (25 km, 45 km et 55 km). Et les randonneurs pédestres sont venus nombreux sur des parcours qui leur sont entièrement dédiés.

Sur UtagawaVTT, la trace GPS de la randonnée 2013, identique à 2014, sauf pour la portion Velars - Fleurey-sur-Ouche.

Données Strava pour André. Pour Pat ( enregistrement incomplet)

Ci-dessous, l'itinéraire de 2013

Itinéraire de la randonnée

Itinéraire de la randonnée

Le premier tiers permet un départ sage, et un échauffement progressif. Sans difficulté, il nous a réservé la surprise d'un beau single en corniche, entre Velars et Fleurey-sur-Ouche, au milieu d'une végétation de genêts et buissons en fleurs, ou épineux. A l'entrée du ravissant village de Fleurey sur Ouche, nous attendaient les deux charmantes bénévoles du premier ravito. André y retrouva un jeune compère du CLMarsannay.

La longue montée au Mont Aigu commence au sortir du village - merci à l'éclusier qui nous avertit que nous faisions fausse route ! Cette section ne pose aucun problème pour qui est en forme, le chemin ne présentant aucune difficulté technique. L'attaque de la descente qui suit est à négocier avec prudence, car glissante….pied à terre pour moi, et comme un manque de confiance qui s'installe, et comme un accès de mauvaise humeur ! Heureusement les bois absorbent tout cela à la vitesse grand V….Puis, après un petit rappel de montée, arrive une longue descente assez technique, où je retrouve des couleurs, jusqu'au second ravito en-dessous d'Urcy.

Là je fis la connaissance de 4 sympathiques mouflonnes, autrement dit des sociétaires du Dijon Singletrack : Sonia, Aurélia, Lucie et Sabrina. Pas fréquent de trouver un petit groupe de féminines à VTT dans les bois ! Mais je n'ai guère eu le temps d'échanger plus de quelques mots avec elle, André était déjà prêt à repartir….

Sonia, Aurélia, Sabrina et Lucie : charmantes et gracieuses créatures des bois, non ?

Sonia, Aurélia, Sabrina et Lucie : charmantes et gracieuses créatures des bois, non ?

S'ensuit alors une nouvelle montée, sur un terrain en partie herbeux, jusqu'au bourg d'Urcy où nous attend une large descente roulante jusqu'au bois de Trembloy, avec le massif de notre Dame d'Etang en point de mire. Superbe !

Après avoir traversé le chemin blanc, qui descend de Clémencey, un long faux plat montant nous amène dans la combe de Leuzeu, jusqu'à un hameau de maisons de pierres en ruines, mais en cours de reconstruction semble-t-il.

Un lieu absolument charmant, qui invite à la halte…d'ailleurs certains ne manquent pas de le faire…mais André poursuit, et moi avec donc ! J'aime beaucoup ce passage et cette montée sur le col de Leuzeu. Les replis de la colline et de la lumière prise au filet des frondaisons des arbres y ont une qualité particulière.

Puis le col de Leuzeu atteint, la montée continue en direction du col de la Mialle, que nous frôlons seulement. Vient ensuite la montée impossible du coin - où un jeune homme fort serviable me proposa de monter mon vtt…excellent !

Plus haut, après deux ou trois kilomètres, le splendide point de vue sur la combe de ND d'Etang et des bois de la Roche à l'Oiseau. Enfin la récompense de la descente jusqu'à Velars sur Ouche, d'abord large et rapide, avec quelques lacets, puis de plus en plus étroite et de plus en plus technique - belle progression dans la difficulté !

Velars : lieu du troisième ravito - nous ne risquons pas de mourir de soif ou de faim ! Là non plus nous ne nous attardons pas.

Heureusement d'ailleurs car la suite n'est pas de tout repos : une longue montée - tiens donc ! - dans un décor plutôt sauvage, de roches et bois moussus entremêlés, où Merlin l'Enchanteur aurait pu se sentir chez lui. Que c'est beau, j'en ai le souffle coupé…surtout par l'effort, hélas ! Bientôt nous débouchons sur le plateau de la Cras où, vent dans le dos, nous taillons 'le chemin' à toute allure en lisière de champ ou pré. Avant de nous retrouver dans un single fort joueur, et dans les Carrières où les choses se corsent un peu trop pour moi, qui n'ai rien d'une enduriste…je franchis les rochers à pied…et profite de l'endroit, en aplomb au-dessus de l'Ouche, superbe..puis dernier single facile et nous voilà en bas.

Il ne nous reste plus qu'à rendre nos cartons aux organisateurs, nous sommes accueillis par une joyeuse troupe, un verre de jus d'orange ou rosé pamplemousse, et nous retrouvons les Mouflonnes - projets de randos vtt ou trails en Beaujolais, ok promis nous gardons le contact via FB. Trop top ces jeunes femmes sportives, avides d'efforts physiques et de challenge en pleine nature !

André, une fois encore, me fait me hâter : la retransmission de Liège-Bastogne-Liège commence bientôt et il nous faut rentrer sur Chenôve, vent de face.

Qui pourrait rêver d'un meilleur dimanche ? Ben pas moi, en tous cas…..

Ci-dessous un extrait vidéo mis en ligne sur Kinomap par André